Que boire avec des pâtes ?

Que boire avec des pâtes ?

Véritable plat de copains grâce à la facilité de leur préparation, les pâtes peuvent cependant être aussi simples que sophistiquées. Elles sont depuis longtemps l'un des mets favoris des français. On peut ainsi les agrémenter de viande, de poissons, de fruits de mer, ou tout simplement de légumes ou fromages pour un plaisir végétarien. Elles s'adaptent donc à tous les palais, ce qui explique qu'elles soient depuis toujours au cœur de nombreux débats dans nos foyers : Spaghetti ou tagliatelle ? Cannelloni ou lasagnes ? Orecchiette ou tortellini ? Mais une seule question nous intéresse aujourd'hui : quel cru sélectionner pour sublimer vos pâtes ?

Plutôt carbonara ou bolognaise ?

Lorsque l'on parle de pâtes, difficile de ne pas mentionner ces deux mets inévitables. Quelques jaunes d'œufs, du pecorino, un peu de guanciale ou de pancetta et vous obtenez un plat rustique et savoureux. Ayant déjà parlé plus en détails de la carbonara, je ne m'étendrais pas sur le sujet. On retiendra surtout que les blancs secs frais et minéraux sont à favoriser : Sancerre de Loire, Chablis de Bourgogne ou Pinot Blanc d'Alsace.

Du côté de la bolognaise, ce délicieux mélange de bœuf haché, de tomates pelées, d'oignons, de céleri et de carottes appelle des rouges aromatiques, amples et généreux. On recherche des crus aux belles notes épicées pour apporter une nouvelle dimension à ce plat gourmand : Saint-Chinian du Landuedoc ou Chinon de Loire.

L'incontournable sauce tomate

On peut la préparer avec des tomates fraîches, pelées ou un coulis, avec une garniture aromatique pouvant comprendre des oignons, de l'ail, des légumes (carottes, céleri, aubergines, courgettes), des herbes ou, pour la fameuse sauce arrabbiata, un peu de piment. Pour toutes ces options, on reste vigilant à cause de l'acidité de la tomate et on sélectionne des rouges à savourer sur le fruit, dans leur jeunesse et qui délivrent peu de tanins. Quelques cépages sont à privilégier, parmi lesquels le Gamay en Beaujolais, le Cabernet Franc en Loire ou la Syrah en Vallée du Rhône.

Les pâtes farcies

Raviolis, cannellonis, tortellinis…nombreuses sont les pâtes que l'on peut fourrer de fromage, de différentes viandes ou de poisson (souvent gras comme le saumon) et de légumes comme les épinards. On les accompagne généralement d'une sauce crémeuse ou à base de sauce tomate. L'accord idéal ? Un vin rouge léger qui saura se marier avec les multiples saveurs qui les composent. Un cru du Beaujolais, comme Fleurie ou Saint-Amour, séduira par sa subtilité sans pour autant s'effacer.

Les pâtes gratinées

On termine ce tour d'horizon des pâtes par le plat du dimanche par excellence : des pâtes, une sauce, et de généreuses poignées de fromage sur le dessus pour faire gratiner au four. Que vous choisissiez du parmesan, de l'emmental ou des tommes plus ou moins puissantes, on se dirige vers un blanc sec : un Savoie issu de Jacquère, un Viré-Clessé minéral qui fait la part belle à la vivacité du Chardonnay, un Riesling allemand ou alsacien. A noter que cet accord est également valable pour des pâtes farcies au fromage telles que les célèbres ravioles de Romans.

Retrouvez notre recette de lasagnes à la bolognaise et notre recette de lasagnes au saumon et aux épinards.