Pourquoi Chablis est-il si populaire dans le monde ?

Pourquoi Chablis est-il si populaire dans le monde ?

A deux heures de Paris, Chablis est une goutte d’eau dans l’océan des vignobles bourguignons. Pourtant, sa renommée est un raz de marée international. Grâce à un seul cépage, le Chardonnay, quatre niveaux d’appellation et un sous-sol exceptionnel de richesse, les vins y sont d’une fraîcheur, d’une vivacité et d’une minéralité inégalées. Rencontre dans la zone la plus septentrionale de Bourgogne où la rivière du serein joue un rôle essentiel.

Le village de Fleys fait partie de l’appellation Chablis - Crédit : BIVB / Aurélien Ibanez
Le village de Fleys fait partie de l’appellation Chablis - Crédit : BIVB / Aurélien Ibanez

Chablis is Chardonnay but not every Chardonnay is Chablis (Chablis c’est du Chardonnay mais tous les Chardonnays ne sont pas Chablis). Paradoxe, c’est peut-être une auteure anglaise, spécialiste des vins, notamment du Grand Auxerrois, Rosemary George, qui a su trouver la formule la plus explicite.

Chablis est un ovni sur la planète Chardo’, un vin blanc pas comme les autres, aux qualités exceptionnelles et à la popularité planétaire. Faites le test à Tokyo, New York ou Londres et demandez dans la rue le nom d’un vin blanc français réputé ? A coup sûr, Chablis remportera l’adhésion. Dès le Moyen-Age, le vin d’Auxerre était l’un des plus populaires et la littérature médiévale encensait ce vin noble qui circulait (déjà !) hors de ses frontières. Chablis est devenu une sorte de marque planétaire, l’appellation a clairement pris le dessus sur le cépage et ce n’est pas un problème pour nous, c’est plutôt un signe de succès, explique Vincent Bartement, œnologue de La Chablisienne, la seule coopérative de l’appellation, créée en 1923. Cette capacité à voyager, à devenir incontournable, à se muer en étendard du bien boire à la française est aujourd’hui plus prégnante que jamais.

70% des ventes se font à l’export et les marchés anglais, japonais et américains en raffolent. C’est vrai que l’image de marque à l’étranger est une force pour l’appellation, reconnaît Marine Descombe, 5ème génération de cette famille de négociants qui possède le Domaine Passy Le Clou. Tout le monde a déjà bu au moins une fois dans sa vie un Chablis et sait qu’il s’agit d’un vin blanc ! Revers de médaille, elle a aussi été une des appellations les plus copiées au monde.

47 climats pour 4 niveaux d’appellation

Coupé en deux rives par la rivière du serein qui fait office de régulateur, Chablis (environ 5500 ha sur une vingtaine de villages) abonde de petites vallées, d’expositions nuancées et de collines plus ou moins pentues.

Quatre niveaux d’appellation (Petit Chablis, Chablis, Chablis 1er Cru et Chablis Grand Cru) subdivisés en 47 climats résument la grande diversité d’expression des vins. La Rive Droite, au soleil couchant, est l’apanage des Grands Crus que sont Blanchots, les Clos, Bougros, les Preuses, Grenouilles, Vaudésir et Valmur, soit 1 à 2% de l’ensemble du volume de l’appellation, détaille Vincent Bartement dont la coopérative est l’une des rares en France à collecter le jus et non le raisin de ses adhérents.

Les vins sont séduisants, ronds et opulents avec une structure et une densité en bouche incroyable. En vieillissant, ce sont les notes automnales (truffes, mousserons) qui viennent apporter plus de complexité. En face, Le Petit Chablis (19% des volumes), situé sur des plateaux entre 200 et 300 mètres d’altitude, et Chablis (66%), à flanc de colline, cultivent une fraîcheur exacerbée autour des fleurs blanches, des agrumes, du silex ou de la pomme verte. Les Premiers Crus, qui ont la particularité d’être situés sur les deux rives, sont plus fins, subtils parfois fermés dans leur jeunesse mais développent un touché de bouche si particulier avec le temps.

En gros plan, le sous-sol de fossiles Kimméridgien (Exogyra virgula, petite huitre en forme de virgule) - Crédit : BIVB / Sébastien Boulard
En gros plan, le sous-sol de fossiles Kimméridgien (Exogyra virgula, petite huitre en forme de virgule) - Crédit : BIVB / Sébastien Boulard

Il y a 150 millions d’années, la région était recouverte d’eau

Ce qui marque également à la dégustation des crus, c’est ce côté salin et iodé, cette minéralité exacerbée qui fait partie de l’ADN des plus prestigieuses cuvées de Chablis. Personne n’a ça dans le monde, se réjouit Jean-François Bordet, président de la commission Chablis et vigneron du domaine Séguinot-Bordet à Maligny. Il faut savoir qu’il y a 150 millions d’années, la région était recouverte d’eau. C’est pourquoi le sous-sol est jonché de roche sédimentaire (appelé kimmeridgien), on la retrouve sous forme de petites huitres fossilisées si caractéristiques de la vallée..

Quant à la terre de prédilection du Petit Chablis, on l’appelle le Portlandien, un sol peu calcaire et de type marneux. Après 20 ans de travail approfondi pour la connaissance pointilleuse des caractéristiques de chaque terroir, la jeune génération y ajoute désormais des pratiques culturales raisonnées avec une valorisation de ces vignes dont environ 70% ont plus de 30 ans.

Plus de 300 domaines et familles perpétuent aujourd’hui la renommée de Chablis. Et l’appellation bénéficie également d’un atout de poids : son prix. C’est vrai qu’on est loin des tarifs parfois exorbitants d’autres appellations voisines, les Chablis sont un bon compromis pour se faire plaisir, ajoute Jean-François Bordet. On peut en effet s’offrir un Premier Cru, un vin de gourmet, une cuvée de gastronomie, pour une petite vingtaine d’euros. Qui dit mieux ?

Une sélection non exhaustive de Chablis pour les fêtes de fin d’année
Une sélection non exhaustive de Chablis pour les fêtes de fin d’année

Une petite sélection pour les fêtes

A l’approche des fêtes, Toutlevin vous a d’ailleurs concocté une petite liste de pépites sur les quatre niveaux d’appellation :

Le Petit Chablis :

- Le Petit Chablis 2020 du Domaine Passy Le Clou
- Le Petit Chablis 2019 du Domaine Jolly et Fils

Chablis :

- Chablis 2019 du Domaine Guillaume Vrignaud, Les Champréaux
- Chablis 2019 du Domaine de La Tour
- Chablis 2018 de La Chablisienne, Les Vénérables

Chablis 1er cru :

- Chablis 1er Cru 2019 du Domaine Séguinot-Bordet, Fourchaume
- Chablis 1er Cru 2019, Grand Calcaire, Fourchaume
- Chablis 1er Cru 2019 du Domaine Guy Robin, Vieilles Vignes, Vaillons
- Chablis 1er Cru 2019 du Domaine du Colombier, Vaucoupin

Chablis Grand Cru

- Chablis Grand Cru 2018 de La Chablisienne, Les Clos
- Chablis Grand Cru 2018 Domaine Jean-Paul et Benoît Droin, Vaudésir
- Chablis Grand Cru 2018 Domaine Vocoret et Fils, Blanchots

Lien utile : www.chablis.fr/

Légende visuel de couverture : La colline des Grands Crus, un condensé de ce qui se fait de mieux à Chablis - Crédit : BIVB / Aurélien Ibanez

Publié , par Yoann Palej
Mise à jour effectuée