Que boire avec une tarte aux pommes ?

Que boire avec une tarte aux pommes ?

Que diriez-vous d’une gourmande tarte aux pommes ? Un grand classique des desserts français…mais pas seulement. Vous êtes certainement familiers avec la fameuse apple pie des anglo-saxons. L’état du Vermont, aux États-Unis, en a même fait sa tarte officielle. Et elle n’est jamais aussi savoureuse qu’avec la cuvée parfaite pour l’accompagner.

Elle est probablement le délice sucré aux fruits le plus répandu, et ce depuis des siècles. On en trouve d’ailleurs des traces écrites dès le Moyen Âge. Ce n’est donc pas un hasard si vous pouvez la trouver sous de nombreuses formes, que ce soit selon les pays ou les régions où elle est préparée. Ainsi, elle peut avoir pour base une pâte brisée, sucrée ou feuilletée. Et la garniture peut elle-aussi varier. Certains aiment recouvrir leur pâte d’une généreuse couche de compote de pommes, quand d’autres préfèrent une crème fondante aux amandes. Une chose est certaine, elle est toujours garnie de belles tranches de pommes caramélisées. Pour la touche finale, saupoudrez un peu de cannelle ou faites un joli quadrillage avec de croustillantes bandes de pâte. Les plus épicuriens d’entre vous apprécieront de la déguster tiède avec de la crème fraîche ou une boule de glace à la vanille. En ce qui concerne le vin pour souligner toutes ces saveurs, vous avez l’embarras du choix.

Retrouvez notre délicieuse recette de tarte aux pommes !

Des blancs empreints de douceur

Grâce à l’acidité naturelle de la pomme, vous pouvez miser sur des vins blancs avec de la douceur. Il faudra toutefois le faire avec subtilité pour éviter de terminer le repas sur trop de lourdeur. En Loire, optez pour un Coteaux-du-Layon au bouquet riche en notes de fleurs blanches, de poire, de pêche, d’agrumes, de mangue et d’abricot. Sans oublier de subtiles touches minérales qui rendent l’ensemble aérien. La bouche offre un superbe équilibre entre acidité et moelleux. En Alsace, un Riesling Vendanges Tardives sera du plus bel effet. Le nez oscille entre la fraîcheur des agrumes et du fruit de la passion, et la générosité des fruits confits et du miel. L’attaque est franche et la finale longue. Dans le Sud-Ouest, un Pacherenc-du-vic-bilh partage parfums de fruits secs, fruits exotiques et miel. Il se fait tour à tour rond, gras et puissant. Dans le Bordelais, un Loupiac, appellation restée trop longtemps dans l’ombre de sa prestigieuse voisine Sauternes. Fruits mûrs, figue, pain d’épices, fleurs, genêt…la palette aromatique est vaste. A la dégustation, on se laisse séduire par son volume et sa structure élégante. Il est onctueux, voluptueux et magnifiquement persistant.

Enfin, bousculez les codes avec un vin muté au Cognac, le Pineau des Charentes. Ses fragrances de fruits débarquent en abondance, avec même quelques notes de fruits secs, tout particulièrement la noix, qui apparaissent avec les années. De quoi constituer une alliance remarquable avec la pomme.

Des bulles pleines de fraîcheur

Et pourquoi ne pas jouer avec des cuvées effervescentes ? L’occasion idéale d’apporter une pointe de légèreté bienvenue à ce dessert qui ne manque pas de sucre. Dans la Vallée du Rhône, la Clairette de Die s’impose. Elle se distingue par ses arômes de raisin muscat très marqués qui rencontrent la rose, le citron et le miel. Dès les premières gorgées, elle est une véritable caresse racée et légère tant par ses goûts que son effervescence délicate. Autre possibilité, un Champagne. Privilégiez un demi-sec harmonieux et fruité qui alterne à merveille entre puissance et acidulé. Partez en Loire avec un Vouvray brioché aux notes d’amande qui peuvent rappeler celles de votre dessert selon la recette que vous avez choisi. Mais, surtout, il présente souvent des touches de pomme verte qui feront écho à celles de la tarte. Un mariage extraordinaire. Pour les aventuriers, traversez les frontières en sélectionnant un Moscato d’Asti venu d’Italie. Un vin très aromatique, entre fleurs et fruits. La force du Muscat, son cépage phare, est bien là, modérée par une belle vivacité.

Publié , par Marie - Drink a beat