Focus cépage : le Muscat

Focus cépage : le Muscat

Il illumine le verre de sa robe ensoleillée, son intense bouquet aromatique permet de le reconnaître entre mille, partons à la rencontre du Muscat, un cépage généreux, pluriel, gourmand...

Le Muscat, un cépage généreux

Le Muscat n’est pas avare de molécules odorantes. Son nez est certainement le plus facile à identifier au sein de l’immense famille des cépages (voir notre article Quelle est l'origine des cépages ?).

On parle même de parfum muscaté, provenant de composés présents naturellement dans le raisin, les terpènes (linalol, nérol, géraniol, terpinéol...).
Il s’exprime par un nez intense de fleurs (rose, sureau, acacia), fruits exotiques, agrumes, pêche, abricot, miel.

Le Muscat, un cépage pluriel

Selon le célèbre ampélographe Pierre Galet (voir notre article Qu’est-ce que l’ampélographie ?), il y aurait plus de 150 variétés de Muscat.

La plus ancienne, et la plus réputée pour l’élégance de ses vins, est le Muscat à petits grains blanc, que l’on retrouve en France dans les appellations Muscat de Frontignan, Rivesaltes, Beaumes de Venise, Lunel, Mireval, Saint-Jean de Minervois, du Cap Corse.

Parmi les plus connues, il y a aussi le Muscat d’Alexandrie, Ottonel, de Hambourg...

Les synonymes fleurissent selon les pays, Moscatel de Grano Menudo (Espagne), Moscatel Galego Branco (Portugal), Moscato bianco (Italie), Moschato aspro (Chypre, Grèce)...
Il n’est donc pas facile de s’y retrouver dans le joli univers du Muscat. Heureusement, peu importe la dénomination, il est aisé de le distinguer à son bouquet.

Le Muscat, un cépage gourmand

Le Muscat est particulièrement adapté à un climat de type méditerranéen (chaud et sec) sous lequel il dévoile son extraordinaire richesse particulièrement propice à l’élaboration de Vin Doux Naturel (voir notre article Comment élabore-t-on un vin sucré ?).

Il peut aussi se vinifier en vin blanc sec, Muscat sec, et en effervescent, où son expression aromatique flatteuse ne laisse pas indifférent.

Quand il s’agit de l’accorder avec des plats, sa typicité permet des associations hautes en couleurs ; avec des mets sucrés salés (nems au chèvre et miel, curry de crevettes aux agrumes, pintade rôtie aux pêches), certains fromages (roquefort, chèvre sec), des desserts (tarte fine aux abricots, salade de melon, carpaccio d’ananas).

Le Muscat est avant tout une friandise gorgée de soleil !

Publié , par La WINEista
Mise à jour effectuée