Quels vins boire avec un tajine ?
Quels vins boire avec un tajine ?
Publié le mercredi 25 mai 2016

Quels vins boire avec un tajine ?

Il existe autant de façon de préparer un tajine que de cuisiniers. Pas facile de se lancer dans des accords mets et vins ! Pour être sûr de ne pas vous tromper, gardez une chose en tête : le tajine est un plat épicé, qui demande des vins structurés, peu importe leur couleur. Rouge, rosé ou blanc, sec ou doux… Le choix du vin se fait en se basant sur le type de tajine et les ingrédients utilisés pour l'accompagner.

Avec un tajine de poulet aux citrons confits

On sert un vin blanc ample et rond, qui rappelle l'acidité des citrons confits tout en s'accordant avec le poulet cuisiné avec des épices. L'idéal ? Un Chateauneuf du Pape blanc, aux notes d'agrumes et de fruits exotiques. Moins onéreux, les vins de l'appellation Vin de Corse se marient également très bien avec le tajine de poulet au citron confit. On retrouve des arômes d'agrumes et d'épices qui rappellent le goût du plat.

Avec un tajine de poulet aux abricots

On sert un vin blanc doux, comme un Vouvray, un Coteaux du Layon ou un Montlouis. Produits dans la Vallée de la Loire, ces vins se composent exclusivement de chenin. Dégustés jeunes, ils se reconnaissent à leurs arômes d'agrumes, de coing et de miel qui se marient très bien avec les abricots secs. Leur douceur ne les empêche pas de développer une grande fraicheur, ce qui apporte un peu de vivacité au tajine de poulet aux abricots.

Avec un tajine d'agneau aux pruneaux

On préfère un vin rouge épicé et charnu. Mieux vaut se diriger vers un vin produit dans le sud de la France, comme un Pic-Saint-Loup. Composé de syrah associée au grenache et au mourvèdre, il développe des notes épicées qui se marient très bien avec le tajine. On peut également opter pour un vin doux naturel, comme le Maury ou le Banyuls. L'accord se fera alors avec les pruneaux utilisés pour assaisonner le plat, sans dénaturer le goût de la viande d'agneau.

Avec un tajine de poisson

On débouche une bouteille de vin blanc aromatique et structuré, qui met en valeur la finesse de la chair du poisson sans s'effacer devant la puissance des épices utilisées pour relever le plat. Cap sur la Vallée du Rhône avec les blancs des appellations Condrieu ou Crozes-Hermitage. Le premier est rond et charpenté, avec des arômes de pêche et de violette, le second, gras et équilibré, avec des notes de fruits secs.

Avec un tajine de légumes

On se tourne vers un rosé de gastronomie, assez puissant pour se confronter aux épices et à l'huile d'olive, tout en soulignant la finesse des courgettes, des tomates, des poivrons et des carottes. C'est l'occasion de déguster un Bandol rosé, réputé pour son grand potentiel de garde. Elaboré à partir de raisins issus du mourvèdre, du grenache et du cinsault, il allie des arômes de fruits, d'agrumes et d'épices. A la fois frais et intense, il est idéal avec un tajine de légumes.