A la découverte du cru Maury
A la découverte du cru Maury
Publié le lundi 21 mai 2018

A la découverte du cru Maury

L'appellation Maury a eu la reconnaissance qu'elle mérite amplement en 2011. Date à laquelle elle s'est enfin élevée au rang de cru. Mais, son histoire remonte il y a bien longtemps. Le tout premier décret concernant l'AOP Maury en Vin Doux Naturel (VDN) a été signé en 1936.
Elle a su traverser l'histoire malgré quelques rebondissements, pour refleurir de plus belle. Partons à la découverte de cette vallée des merveilles...

L'AOP Maury se situe dans l'arrière pays des Vins du Roussillon. Son relief tourmenté de collines et falaises s'insère dans un couloir naturel, entre Corbières et Pyrénées, à l'ombre du château de Quéribus.
Cette pépite de seulement 600 ha (revendiqués en AOP) s'étend sur 4 communes des Pyrénées-Orientales, au Nord-Ouest de Perpignan (Maury, Tautavel, Saint-Paul de Fenouillet et Rasiguères).

Depuis l'idée lumineuse d'Arnaud de Vilanova, qui inventa le mutage à l'alcool au 13ème siècle, elle est la terre promise des Vins Doux Naturels. Une technique de vinification particulière qui fit sa renommée, non sans quelques difficultés.
Le vignoble du Roussillon a subi plusieurs crises viticoles, notamment suite aux difficultés commerciales des VDN, entraînant des arrachages massifs et une réorientation de sa production.
L'appellation Maury, jusqu'alors réservée aux seuls VDN, est désormais accordée aux vins secs (uniquement en rouge) produits sur le même terroir. Et quel terroir !

Son terroir de l'extrême y est pour beaucoup dans l'exception de ses vins.
Des sols de schistes, peu profonds, caillouteux, drainants, très pauvres.
Un climat aux influences méditerranéennes et océaniques, engendrant des étés chauds et secs, très venteux.

Sans compter la prédominance de ses cépages autochtones.
90% du vignoble est planté avec du Grenache Noir, dont une majorité de vieilles vignes de plus de 45 ans.
Une variété très bien adaptée à la rudesse de ce terroir. Elle est peu sensible à la sécheresse. Son port droit n'est pas cassant face aux assauts du vent.

Et évidemment grâce à ses Hommes.
Il n'y a que des vigneronnes et vignerons passionnés qui se retrouvent à Maury. Celles et ceux qui n'ont pas peur de travailler à la main, qui se détachent des rendements (ils sont très bas), pour privilégier l'expression unique de leurs vins.

Trois adresses à retenir à Maury :

Le Domaine La Toupie.
Jérôme Collas s'est lancé dans cette belle aventure en 2012. Il exploite aujourd'hui 12 ha sur les terres du Fenouillèdes, qu'il vinifie dans un chai flambant neuf.
Il produit une jolie gamme de vins bien habillés, dont la trame commune est la vivacité.

Le Mas Karolina.
Caroline Bonville, où l'histoire d'une fille de vigneron bordelais, qui tombe amoureuse de Maury. Depuis son installation en 2003, sa passion pour ses vignes n'a pas pris une ride.
Les noms de ses cuvées, L'Effrontée, L'Irrésistible, sont très bien trouvés.

Les Vignerons de Maury.
La coopérative de Maury est bien plus qu'une cave. C'est une institution qui porte les viticultrices et viticulteurs depuis plus de 100 ans.
Sa collection de vieux millésimes de VDN est juste hallucinante.

Maury, une appellation qui monte à cru !

Pour en savoir plus :
Les points forts du vignoble du Roussillon .
Maury, la vallée des merveilles. Jacques Paloc et Michel Smith. Editions Catapac.

Crédit Photo : http://www.maury-aop.fr