Vignoble de la vallée de la Loire

Tout afficher

Surface
70 000 hectares
Climat
Océanique tempéré
Sols
Calcaires, granites, sables, schistes et argiles

Du Massif Central à la Bretagne, le vignoble de la Vallée de la Loire s’étend sur les rives du fleuve qui lui a donné son nom. Ses 70 000 hectares de superficie offrent une grande diversité de crus qui ont su se construire une solide réputation.

Connue dans le monde entier pour ses magnifiques châteaux, la région ligérienne possède également une incroyable activité viticole. Ici, quatre vignobles se distinguent clairement : l’Anjou et Saumur, ainsi que la Touraine en son cœur, le Centre, du Berry à l’Auvergne, à l’est, et enfin le Pays Nantais, patrie du célèbre Muscadet, à l’ouest. Long de 960 kilomètres, il est le troisième plus important vignoble français, après Bordeaux et le Languedoc-Roussillon. Historiquement, il doit sa naissance aux monastères et abbayes qui ont développé la culture de la vigne dès le Ve siècle. Ils ont ensuite largement gagné en notoriété grâce à Henri II Plantagenêt, comte d’Anjou devenu roi d’Angleterre qui fera voyager ces vins sur les plus grandes tables d’Europe.

Un climat océanique tempéré règne dans la région, avec des hivers frais et humides et des étés doux. Concernant les sols, la grande superficie du vignoble permet de profiter d’une superbe variété géologique. On trouve ainsi des calcaires, des schistes, des granites, des sables et des argiles en fonction des zones géographiques. L’encépagement se compose, en rouge, de Cabernet Franc, de Cabernet Sauvignon, de Grolleau, de Gamay, de Pineau d’Aunis, de Pinot Noir, de Malbec et de Pinot Meunier, et, en blanc, de Chenin, de Sauvignon Blanc, de Melon, de Chardonnay, de Folle Blanche, de Grolleau Blanc, de Tressailler, de Pinot Gris, de Romorantin et de Saint-Pierre Doré.