Que boire avec un ceviche ?

Que boire avec un ceviche ?

La saison estivale, avec ses journées ensoleillées et chaleureuses, appelle forcément un mets empli de fraîcheur. Je vous propose donc de partir à l’autre bout du monde pour découvrir un grand classique de la cuisine péruvienne, le ceviche. Ce poisson mariné aux notes exotiques ne manquera pas de faire frétiller vos papilles.

Était-il déjà présent en Amérique latine ou a-t-il été apporté par les conquistadores ? Si ses origines ne sont pas encore très claires, une chose est certaine, cette recette est très ancienne. En effet, elle était déjà savourée par les incas. Pour ces cultures ancestrales, la pêche constituait un moyen de survie et le cœur de l’alimentation. Pas de citron vert ou d’oignons, ces ingrédients arrivant plus tard avec les européens, mais de la chicha, un liquide fermenté à base de maïs. On y ajoute de la coriandre, un peu de poivrons, du piment, des avocats ou des tomates parfois. Seule règle intangible : que le poisson blanc choisi soit d’une fraîcheur incontestable. Légèrement cuit par la marinade, il sera incroyablement tendre. Mais avec quel vin le sublimer ?

Un vin blanc empreint de vivacité

Dans la préparation de votre ceviche, commencez par sélectionner un poisson à chair blanche type dorade, bar ou encore flétan… ou quelques fruits de mer pour les plus audacieux. Attention, ce sera l’élément principal de ce plat plein de relief grâce aux différents éléments qui le composent. Un véritable jeu de textures, entre fondant et croquant, à la cuisson très légère puisqu’elle se fait par l’acidité du citron.

Pour lui répondre, on favorise donc des vins qui, eux-aussi, démontrent une belle vivacité et de la tension. On oublie définitivement les rouges, dont les tanins, même subtils, ne seraient pas flattés. On recherche plus la minéralité que le fruité, avec des crus capables d’équilibrer le gras du poisson cru et délivrant des notes d’agrumes pour faire écho aux saveurs du ceviche. Le cépage Sauvignon se reconnaît bien dans toutes ces qualités. On peut aller le dénicher en Loire, dans l’appellation Sancerre. Il y produit des vins dominés par l’orange, le citron, le pamplemousse et la pierre à fusil. Élégance et structure au rendez-vous. Un peu plus au sud, dans le bordelais, l’Entre-Deux-Mers aime également le travailler. Ici, les fleurs rencontrent les agrumes et les fruits exotiques dans un ensemble intense et ample.

Autre option, un Chablis en Bourgogne. Ce terroir unique constitué de petites huîtres fossilisées donne une toute autre expression au Chardonnay, de la minéralité, des notes presque iodées. On apprécie tout particulièrement sa fraîcheur, son acidité et sa finesse. Envie de faire voyager votre palais dans le verre comme dans l’assiette ? Misez sur un Torrontés argentin profitant des vignobles en altitude de la Vallée de Mendoza. Agrumes, fleurs, structure, tension… tout est réuni pour magnifier le ceviche.

Publié , par Marie - Drink a beat