Notre sélection de cuvées de Carignan Blanc

Notre sélection de cuvées de Carignan Blanc

Largement répandu sur tout l’arc méditerranéen entre le 19e et le 20e siècle, notamment dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales, le Carignan Blanc a peu à peu disparu de la circulation, entre crise du phylloxéra et arrachage massif à l’époque de la grande lessive. Aujourd’hui, on recense entre 100 et 200 ha sur le territoire français mais son côté résistant au stress hydrique, sa vigueur naturelle et son profil aromatique lui ouvrent les portes du renouveau. Toutlevin a retrouvé quelques irréductibles qui cultivent le fruit défendu avec brio. Tour d’horizon.

Le Clos des Clapisses, Mas du Salagou, IGP Coteaux du Salagou, AB, 2021

Légende : Une cuvée pleine de minéralité et de tension par le pape du Carignan, Bruno Peyre - Crédit photo : @Yoann Palej
Légende : Une cuvée pleine de minéralité et de tension par le pape du Carignan, Bruno Peyre - Crédit photo : @Yoann Palej

Rencontrer Bruno Peyre, c’est prêcher un converti car ce passionné a toujours milité pour l’intérêt agronomique d’un cépage laissé en héritage par son grand-père. Le carignan (noir comme blanc) a toujours été son dada puisqu’il ne travaille qu’avec lui en mono-cépage sur les trois couleurs. Assez rare pour le souligner. Sur un terroir particulier de cinérites et de ruffes en bordure du lac du Salagou, et à partir de vieilles souches de 90 ans (environ 5-6 souches pour faire une seule bouteille), il offre une cuvée toute en tension, en finesse et en minéralité. Une petite dentelle sur les fleurs blanches qui évolue vers les fruits secs, et cette fin de bouche salivante et légèrement acidulé qui permet de rester longtemps dans le vif du sujet. Un vrai coup de cœur pour ce petit bijou empreint de tendresse. Il serait dommage de s’en passer.

Prix public : 14€ TTC

Lulu Carignan, Clos Bagatelle, IGP Pays d’Hérault, 2021

Un joli carignan blanc sur le terroir de Saint-Chinian
Un joli carignan blanc sur le terroir de Saint-Chinian

Implantés sur un mamelon de Saint-Chinian, les Carignans blancs de la fratrie Christine et Luc Deleuze font la part belle à la silice. Le caractère acide de ce sol original joue sur la fraîcheur enthousiasmante de ce vin élevé en cuve sur lies fines avec bâtonnage régulier. L’élégance est au rendez-vous grâce à une belle attaque flatteuse sur les fruits blancs, puis viennent s’enchaîner le cédrat, la poire et une pointe de caramel. La bouche est parfaitement équilibrée et la finale est marquée par une grande fraîcheur gustative et aromatique. Une cuvée pour un bon moment de convivialité entre amis.

Prix public : 9€ TTC

Mas Rousseau, Domaine du Pas de l’Escalette, IGP Pays d’Hérault, AB, 2020

La cuvée emblématique de Delphine Zernott du Pas de l’Escalette - Crédit photo : @Yoann Palej
La cuvée emblématique de Delphine Zernott du Pas de l’Escalette - Crédit photo : @Yoann Palej

Il s’agit d’une des cuvées préférées de Delphine Zernott, vigneronne du domaine avec son mari Julien et tombée amoureuse de cette petite parcelle de vieux carignans blancs (sélection massale) lovée dans la vallée du Pas de l’Escalette. Alors que la plupart des locaux leur conseillaient d’arracher ces vieilles vignes en altitude, le couple a décidé d’en faire un atout et une cuvée pleine de vitalité. Avec l’appui de la biodynamie, la vigneronne en tire la quintessence via un profil pur et salin, une véritable corbeille de fruits blancs qui fait plonger le dégustateur dans un état second. Acacia, chèvrefeuille, zest de citron, les arômes s’enchaînent à vitesse grand V mais avec une certaine densité et une ossature vivifiante. C’est charnu et la bouche s’étire sur les effluves mentholées qui aèrent la structure globale. Un grand vin qui ne détonnerait pas avec un succulent poulet de Bresse.

Prix public : 30€ TTC

Vieilles Vignes, Mas de Lavail, IGP Côtes Catalanes, 2021

Le Carignan blanc de la Vallée de l’Agly - Crédit photo : @Yoann Palej
Le Carignan blanc de la Vallée de l’Agly - Crédit photo : @Yoann Palej

Un petit trésor bien caché à deux pas du Mas de Lavail sur le terroir si particulier de Maury (argilo-calcaire et schiste noir), dans le Roussillon. Au loin, le château de Quéribus semble veiller sur cette parcelle vieille de 80 ans qui délivre chaque année de magnifiques raisins et ce, malgré les aléas climatiques successifs. Vendanges manuelles, vinification en cuve inox avec pressurage direct et maîtrise des températures. A l’œil, la robe est d’une brillance envoutante et le résultat en bouche est tout simplement bluffant. Les notes sont fleuries et minérales sur l’aubépine et le fenouil, cela donne un vin plein de peps et de fraîcheur qui allie équilibre et finesse. C’est précis et généreux comme les vignerons de l’Agly et son prix défie toute concurrence. A déguster bien frais avec un tartare de Saint-Jacques ou des rougets à la provençale.

Prix public : 8€ TTC

Carignan Blanc, Château Sainte Lucie d’Aussou, IGP Pays d’Oc, 2018

Un carignan blanc d’apparat du côté des Corbières - Crédit photo : @Yoann Palej
Un carignan blanc d’apparat du côté des Corbières - Crédit photo : @Yoann Palej

Dans les Corbières, il existe un irréductible qui a lui aussi conservé quelques ares de carignan blanc (une parcelle des années 46-47 et une autre de 69-70) et au milieu d’un océan de carignans noirs pour en faire une cuvée sublime, unique. Il s’appelle Jean-Paul Serres et n’est autre que le vice-président du cru Boutenac, l’un des fleurons du Languedoc. Une sorte d’hommage à un cépage qu’il apprécie tant pour sa rondeur, sa vivacité et son franc parler, à l’image de l’ancien avocat toulousain qu’il est. L’acidité et la fraîcheur se relaient astucieusement avant que l’amande amère et l’acacia ne viennent finir le travail. C’est profond et d’une longueur en bouche remarquable avec un côté crémeux en guise de gourmandise. Pour les plus courageux, il est possible de le conserver quelques années en cave. Il y a d’ailleurs un message explicite en catalan sur la bouteille aquel vitatge que qual gardar qui veut dire ce millésime qui vaut la peine d’être gardé. Avis aux amateurs.

Prix public : 16,60€ TTC

Vieilles Vignes, Domaine de la Grangette, IGP Côtes de Thau, AB, 2021

Un carignan blanc aux influences maritimes et avec un peu de bois
Un carignan blanc aux influences maritimes et avec un peu de bois

Encore un autre profil pour ce Carignan Blanc aux influences maritimes. Au bord de l’étang de Thau, sur un sol argilo-calcaire, Christelle et Matthieu Caron cultivent ces vieilles vignes de 75 ans aux pieds majestueux, aux grappes peu nombreuses mais aux baies bien gonflées. Les vendanges manuelles permettent une sélection minutieuse et le couple a fait le choix d’un passage en barrique d’un mois pour donner un peu de rondeur. Le reste de l’élevage se fait en cuve inox (bientôt un élevage en amphore !). Le tout offre un blanc élégant et raffiné sur les arômes de poire et de poivre blanc que l’on associerait volontiers à un tartare de poisson ou même à un joli morceau de comté du Jura.

Prix public : 13€ TTC

Carignan Blanc Rare, Olivier Coste, Vin de France, 2021

Amertume et acidité au rendez-vous pour ce carignan blanc cultivé près de Béziers - Crédit photo : @Yoann Palej
Amertume et acidité au rendez-vous pour ce carignan blanc cultivé près de Béziers - Crédit photo : @Yoann Palej

Sur les vignes du domaine familial, fondé en 1701, Olivier Coste aime relever les spécificités du terroir et la rareté des cépages autochtones. Nous sommes près de Béziers et les vignes de Carignan blanc, qui ont 70 ans, sont plantés tout près de la Méditerranée. Sa robe or pâle et ses jolis reflets verts donnent le ton, la bouche vient tout de suite rappeler l’identité fraîcheur et la touche vivacité du cépage. On navigue entre des arômes de pêche blanche, d’aubépine et de bergamote avec le relais des agrumes et de quelques senteurs tropicales (type ananas). L’attaque est souple et fruitée et la finale à l’amertume tant appréciée par les afficionados ne déçoit pas. On retrouve également une petite note acidulée qui vient réveiller le tout en milieu de bouche. Savoureux.

Prix public : 8€ TTC

Clos des Papillons, Mas Gabriel, IGP Pays d’Hérault, AB, 2021

Un carignan blanc sur un terroir de basalte, à Caux
Un carignan blanc sur un terroir de basalte, à Caux

Quand Deborah et Peter Core débarquent de Londres en 2006 pour rejoindre Caux dans l’Hérault, ils découvrent un terroir exceptionnel : 6,5 ha de cépages méditerranéens avec beaucoup de basalte dans le sol. Et notamment une vieille parcelle de carignan blanc qu’il trouve rapidement incroyable. Ils replantent d’ailleurs quelques ares quelques années plus tard. Aujourd’hui, la cuvée a un tel succès qu’elle est épuisée au domaine (mais disponible chez certains cavistes) et qu’il faudra attendre le prochain millésime pour la déguster. Pas de bois, juste de la cuve pour préserver l’essence du carignan blanc et son exceptionnelle minéralité. Là encore, on prend une infusion de verveine et de fenouil sauvage au nez avant de profiter d’une touche de fruits blancs et jaunes en bouche, la finale est longue et fraîche, légèrement poivrée. Un régal !

Prix public : 16€ TTC

Publié , par Yoann Palej