Les cépages rouges
Publié le jeudi 28 avril 2011

Les cépages rouges

Depuis quelques années un nouveau terme en provenance de pays anglo-saxons s'est immiscé dans le vocabulaire relatif à l'univers du vin : le cépage.

Répandu depuis longtemps dans d'autres pays comme les pays anglo-saxons ou ceux de l'Europe du Nord, sa vocation première est d'assurer la qualité d'un vin.

Mais que se cache exactement derrière le mot cépage ?

Le cépage représente la variété de la vigne cultivée, souvent propre à une région.

Chaque cépage se caractérise par la forme de ses raisins, de ses feuilles, de ses baies et par la couleur de ses grappes. Il existe ainsi des cépages à peau blanche et pulpe incolore, des cépages à peau rouge et pulpe incolore, ou bien encore des cépages à peau rouge et pulpe colorée.

Il existe aujourd'hui plus de 200 cépages qui sont cultivés pour donner naissance à des vins différents tant par leur goût que par leur parfum.

Les 6 principaux cépages rouges :

Le cabernet sauvignon

Le Cabernet Sauvignon est un cépage mondialement connu. Il a donné naissance aux plus grands vins de Bordeaux, tels que le Médoc ou le Graves.
Né au hasard d'un mélange entre un Cabernet Franc et un Sauvignon Blanc, ce cépage au nom facile à prononcer est familier pour les consommateurs du monde entier.
Facile à cultiver (les raisins ont des peaux épaisses et les vignes résistent bien au gel et à la pourriture), il se cultive aujourd'hui dans une multitude de pays viticoles et n'a pas fini de s'épanouir dans les terres et les verres des consommateurs.

Caractéristiques :

Couleur profonde, pourpre à brune.
Tannique.
Arômes de cassis, cèdre, fumé, épices, poivron (vert si pas très mûr), cuir, il donne d'excellents résultats lorsqu'il est élevé en fût de chêne.

Le Merlot

La légende dit que son nom proviendrait de l'oiseau (petit merle en patois), eu égard à la robe noire et au goût prononcé de celui-ci pour le raisin.
Né d'un métissage entre le Cabernet Franc et la Magdeleine noire des Charentes, le Merlot est aujourd'hui le cépage le plus cultivé en France. C'est un cépage traditionnellement utilisé dans le Bordelais, mais il a aussi fait son nid en Italie, en Suisse et en Californie.
Facile à cultiver et à vinifier, il produit un vin facile à boire et qui ne demande pas un long vieillissement pour prendre son envol.

Caractéristiques :

Couleur moyennement intense.
Rondeur, fruité, tanins soyeux et plus légers que le Cabernet Sauvignon.
Arômes de fraise, terre et truffe (au vieillissement).

La Syrah

Longtemps délaissée du fait de son faible rendement et de son manque de résistance à certaines maladies, la Syrah fait aujourd'hui partie des six cépages les plus cultivés et commercialisés dans le monde.
Caractéristique de la partie septentrionale des Côtes du Rhône, la Syrah s'étend aujourd'hui à l'ensemble de la Vallée du Rhône, de la Provence, du Languedoc-Roussillon et du sud-ouest. Elle est passée de 1600 ha en 1958 à 67 592 ha en 2006.

Caractéristiques :

Couleur foncée, pourpre à brune.
Tanins marqués mais soyeux, matière dense.
Arômes de tabac, mûre, violette.

Le Gamay

Le Gamay est le cépage rouge du Beaujolais par excellence puisque 60% du Gamay cultivé en France provient de ce vignoble.

On reconnaît ce cépage à ses grappes généreuses qui ont des grains noirs à jus blanc. Précoce, il bourgeonne assez tôt et devient plus sensible aux gelées printanières. C'est un cépage généreux et fertile dont il faut prendre soin.
Le Gamay est cultivé dans le Beaujolais à 99% du vignoble. Ses vins sont identifiables grâce à leur belle robe rouge vif, souvent parée de reflets violets et libérant des arômes fruités et épicés.

Caractéristiques :

Couleur rouge vif, souvent parée de reflets violets.
Acidité marquée, peu tannique, très rond.
Arômes fruités et épicés.

Le Pinot noir

Cultivé dans de nombreuses régions du monde, le Pinot noir s'épanouit en France à merveille en Bourgogne, en Champagne, en Alsace et dans la Vallée de la Loire.

Ce cépage produit des vins parmi les plus exceptionnels du monde, mais il est difficile à cultiver et à vinifier.
C'est en effet un cépage assez capricieux, sensible à diverses maladies. Il craint notamment les gelées printanières de part sa précocité et est par conséquent cultivé sur des terrains peu humides ou argileux.

Caractéristiques :

Couleur claire.
Acidité marquée, tanins modérés, niveau d'alcool moyen (12-13%).
Arômes de griotte, framboise, sous bois, végétal parfois du poivre.

Le Grenache rouge

Ce cépage rouge à l'accent espagnol est l'un des cépages les plus cultivés au monde. En France, il est présent sur toute la façade méditerranéenne, dans le vignoble du Languedoc-Roussillon, celui des Côtes du Rhône et de Provence. Il y est obligatoire dans presque toutes les AOC en rosé, rouge, ou vin doux naturel.
C'est un cépage très vigoureux et de grande qualité, donnant naissance à des vins rouges charismatiques, puissants, colorés et généreux.

Caractéristiques :

Couleur assez claire.
Haut degré d'alcool (13 à 15 %), tanins modérés.
Notes de fraise, fruits cuits, cuir.