Fêtes de fin d'année : quels accords sur un vin de Sauternes ou de Monbazillac ?
Fêtes de fin d'année : quels accords sur un vin de Sauternes ou de Monbazillac ?
Publié le vendredi 08 décembre 2017

Fêtes de fin d'année : quels accords sur un vin de Sauternes ou de Monbazillac ?

Les fêtes de fin d'année à la française, c'est avant tout l'occasion de se retrouver pour dévaliser la cave familiale et se délecter ensemble de mets conviviaux et gourmands. Afin de moderniser un peu ce repas traditionnel, vous pouvez dynamiser l'accord met et vin et surprendre vos convives avec des vins moelleux tout au long de la soirée.

Pour composer ces mariages subtils, on se concentre aujourd'hui sur des mets festifs, qui se marieront à merveille avec des moelleux emblématiques du Sud-Ouest, le Sauternes et le Monbazillac. Pour apporter un bel équilibre, on les choisit à maturité avec un sucre discret et une agréable pointe d'acidité.

Foie gras ou Saint-Jacques ?

Pour l'entrée on peut, au choix, miser sur un duo qui a fait ses preuves ou opter pour un accord moins connu mais tout aussi délicieux. Qu'il soit en terrine ou poêlé, le foie gras, avec sa texture fondante et sa finesse, offre un accord tout en volupté lorsqu'il est couplé à un blanc moelleux. Pour un mariage encore plus détonnant, n'hésitez pas à le servir avec du gingembre confit ou des oignons caramélisés.

Retrouvez la recette Toutlevin Foie gras poêlé condiment aux huîtres.

Ce type de vin fait également très bon ménage avec les crustacés tels que le homard ou les fruits de mer. Pour une alliance toute en finesse idéale en cette période de festivités, n'hésitez pas à le servir sur des Saint-Jacques simplement poêlées ou en sauce.

Retrouvez la recette Toutlevin Saint-Jacques en coquilles juste raidies au beurre acidulé.

Un plat sucré salé

Si l'opulence et le bouquet aromatique de ce type de vin appelle souvent des mets doux, il faut à tout prix faire attention à la surenchère de sucre et jouer sur la subtilité. Ainsi, on pourra servir une caille aux raisins ou un canard au miel pour faire un rappel discret aux notes de fruits secs, confits ou exotiques.
Mais on en oublie pas pour autant la traditionnelle volaille de Noël. Croustillante, savoureuse et grasse, elle formera un accord idéal, surtout si elle est assortie d'une farce composée de fruits secs ou de foie gras. Vous pouvez donc laisser l'inévitable dinde aux marrons sur le menu.

Un fromage à pâte persillée

Ici, l'idée est plutôt de jouer sur le contraste avec des fromages exubérants qui équilibreront la sucrosité et le fruité de ce type de vin. Vous pouvez ainsi choisir de sublimer un produit brut en servant un plateau de fromages avec du Roquefort, du Stilton ou de la Fourme d'Ambert.
Mais ce type de met pourra aussi être retravaillé au sein d'une entrée savoureuse comme une salade à la poire et au Roquefort ou une tartefine à la Fourme d'Ambert.

Un dessert fruité et acidulé

Là encore, il faut faire attention à ne pas trop en faire dans le sucre et à terminer sur une note de fraîcheur. On sert donc un dessert léger, fruité et peu sucré avec une belle acidité. Pour cela, rien de tel qu'une tarte ou un crumble à base d'abricots, de rhubarbe, de fruits rouges ou de fruits exotiques. Mention spéciale à l'ananas qui est particulièrement incroyable lorsqu'il est marié à ce type de vin.

Retrouvez la recette Toutlevin Meringue en coque, tartare d'ananas, fruit de la passion et menthe.