3 soirées télé à la maison : nos idées d’accords mets / vins / films

3 soirées télé à la maison : nos idées d’accords mets / vins / films

L’arrivée de l’automne et de l’hiver signe l’ouverture de la saison des soirées à la maison, autour de plats réconfortants. Que ce soit seul devant son film ou sa série préférée, entre amis ou en famille devant une comédie : le temps des plaisirs cosy est arrivé.

Déclinées sous formes de planche ou d’apéritif dînatoire, pour tous les goûts, choisissez votre option ou mixez-les entre elles pour multiplier les plaisirs !

Du côté des végétariens : cap à l’est

On mise tout sur les épices et les inspirations venues de l’est, associées aux légumes d’hiver et aux légumineuses.
On démarre avec une soupe de champignon à la hongroise, aussi facile à faire que réconfortante, que vous pouvez disposer dans des verrines pour un côté plus apéritif dinatoire (consultez une alternative de recette avec notre Cappuccino de champignons au foie gras, et une Kürbissuppe, version autrichienne du velouté de courge automnal (découvrez par exemple notre recette Velouté de courges et patate douce à la cannelle).
On pousse un peu plus loin à l’est, direction le Liban, avec de savoureux falafels, pour faire le plein de protéines version végé.

Côté vin, le choix est large : de nombreux blancs feront un bel accord, comme la cuvée Les Choisilles de François Chidaine en AOP Montlouis, ou alors un joli rouge à la structure tanique délicate, comme Le Carquelin du domaine Labruyère en AOP Moulin-à-Vent.

Pour prolonger l’harmonie avec les mets et les vins choisis, installez-vous devant Beignet de tomates vertes de Jon Avnet où l’histoire américaine se raconte au travers d’amitiés féminines, ou Sideways d’Alexander Payne pour une virée entre hommes sur la route du vin californienne.

Du côté des classiques : cap au sud

Les romains réclamaient du pain et des jeux, les français ne se lassent pas de la traditionnelle planche apéritive composée de fromages et de charcuteries. Aucune raison de changer une équipe qui gagne, dont les versions hivernales ne manquent pas.

Pour se réconforter de façon saine, direction la Corse.
Bien installé(e)(s) devant Les Randonneurs, film de Philippe Harel sorti en 1997 avec Benoît Peolvoorde, on attaque les reliefs corses depuis le canapé, en se ravitaillant avec le nouveau brocciu, dont la saison démarre en novembre pour une période de 6 ou 7 mois. Fromage frais, très doux à la texture onctueuse, il est confectionné à partir de petit lait de brebis provenant des montagnes corses. Il bénéficie d’une AOP et peut se consommer chaud ou froid. Nous vous le conseillons froid, assaisonné d’un filet d’huile d’olive, de poudre de noisettes, de sel et poivre, et bien sûr accompagné des AOP de charcuteries corses : le lonzu (filet de cochon salé après découpe puis séché), le figatellu (saucisse sèche parfumée aux épices, à l’ail et parfois au vin rouge), ou encore la coppa.

Découvrez aussi notre recette de lasagnes au brocciu !

Et évidemment, avec ça, on boit un vin corse, comme la cuvée Chiesa Nera du Clos Venturi ou encore la cuvée Sophie en blanc du Clos Canereccia, toutes deux en AOP Corse.

Du côté du monde : cap au nord

Qui sait préparer l’arrivée de Noël mieux que les scandinaves, à grands renforts d’esprit hygge et de recettes aussi saines que savoureuses ? On dispose des bougies un peu partout dans la maison, on ressort tapis, coussins et plaids, et on déguste un peu de la Norvège, de la Suède et du Danemark avec des recettes inspirées du Julestemning (esprit de Noël).

Premier arrêt au Danemark avec des Smørrebrød, les traditionnelles tartines faisant office de déjeuner (ou de dîner). Elles peuvent être composées d’une multitude d’ingrédients mais on y retrouve fréquemment des produits faciles à trouver au Danemark : poissons, charcuteries, fromage et divers condiments. Nous apprécions particulièrement le typique Smørrebrød aux œufs et crevettes fraîches.
Les pommes de terre sont également très présentes dans la cuisine nordique et on les savoure comme les suédois façon Hasselback : après avoir entaillé les pommes de terres en tranches fines, badigeonnez-les de beurre fondu, parsemez de gros sel, poivre, ail et/ou romarin en enfournez pour 45 minutes.
Sans oublier un saumon gravlax pour la touche norvégienne, et les délicieux skollerboller, pâtisseries scandinaves au cœur de crème pâtissière.

Armé(e)(s) d’une bouteille de Saint-Véran du Domaine des Deux Roches ou de Sancerre rouge de Vincent Pinard, savourez votre festin scandinave devant Le Festin de Babette, racontant l’histoire d’une cuisinière française émigrée au Danemark et convertissant les austères luthériens à la bonne chère.
Si ce sont plutôt les saveurs acides et amères qui vous tentent, invitez-vous au Festen de Thomas Vinterberg, ou explorez la noirceur policière de Millenium.
Pour plus de douceur, on se refait les 3 saisons de Borgen et on savoure le sourire de la délicieuse Sidse Babeth Knudsen, pour se mettre à jour avant la sortie de la saison 4 prévue début 2022, 10 ans après la première.

Bon appétit, a salute, skål !

Publié , par Pauline Gonnet