Un menu autour d'un vin : Médoc
Un menu autour d'un vin : Médoc
Publié le mardi 22 septembre 2015

Un menu autour d'un vin : Médoc

Servir un même vin tout au long d'un dîner, c'est possible. Il suffit simplement d'inverser les rôles : ce n'est plus le vin qui doit s'adapter au menu, mais les plats à la bouteille de votre choix. Toutlevin.com s'est plié à l'exercice pour vous proposer un repas autour d'un Médoc, une AOC du Bordelais appréciée pour son côté fruité, rond et velouté.

L'entrée

On cuisine une tranche de foie gras poêlé. Le Médoc est composé de plusieurs cépages : cabernet sauvignon, cabernet franc, petit verdot, malbec et merlot. Ce dernier représente la part la plus importante. Il apporte de la souplesse et de la rondeur au vin, qui permettent d'associer l'AOC Médoc avec une entrée fondante, comme le foie gras poêlé. Les tanins, qui donnent une structure au vin, cassent le côté gras de la recette. Les arômes de fruits rouges très prononcés apportent quant à eux un peu de fraîcheur et de vivacité.

Le plat

On sert une pièce de viande rouge grillée. Magret de canard, entrecôte ou filet de bœuf se prêtent particulièrement bien à l'accord avec le Médoc. Simplement grillés à la plancha, au barbecue ou à la poêle, ils soulignent la souplesse de ce vin rouge du Bordelais. Les arômes dus à l'élevage en fût de chêne, comme les notes boisées et toastées, sont mis en valeur par la viande. N'hésitez pas à servir le bœuf saignant et le canard rosé : la viande sera alors plus juteuse, de façon à équilibrer le côté astringent des tanins.

Le fromage

On opte pour un fromage corsé. Gardez les chèvres et les pâtes pressées pour le vin blanc. Le Médoc, puissant et tannique, préfère les pâtes fleuries de caractère, comme le camembert ou le brie, choisis bien affinés. Le côté tannique du vin équilibre le gras du fromage sans prendre le dessus sur son goût affirmé.

Le dessert

On privilégie le chocolat le plus noir possible. Exit les brownies et les tartes au chocolat, trop sucrés : ils feraient oublier la finesse du vin rouge. Mieux vaut se tourner vers des ganaches, des mousses ou des fondants concentrés en cacao, et donc en tanins. Le mariage se fait alors naturellement avec le Médoc. Les arômes de fruits rouges très prononcés du vin sont mis en valeur, tandis que les notes de bois et de pain grillé ressortent subtilement.