Quels vins boire avec les spécialités italiennes ?
Publié le lundi 28 juillet 2014

Quels vins boire avec les spécialités italiennes ?

Involtini, des petits roulés à la viande, vitello tonnato, un rôti de veau accompagné d'une sauce au thon, aubergines alla parmigiana… Les spécialités italiennes ne se limitent pas à la pizza et la pasta. Qu'ils soient assaisonnés d'huile d'olive ou de basilic, composés de fromage, de viande ou de poisson, les plats typiques de la botte ont en commun un caractère affirmé. Pas question de les servir avec des vins trop plats : ils disparaîtraient devant le goût prononcé de rigatoni alla matriciana, cette sauce à base de tomate, de pecorino et de joue de porc qui accompagne une escalope à la milanaise. Du blanc sicilien au rouge de Toscane, toutlevin.com fait le point sur les vins à déguster avec la cuisine italienne.

Avec un vin rouge

La majorité des spécialités italiennes se marient très bien avec des vins rouges, à l'exception des plats à base de fruits de mer, comme les spaghetti alle vongole, à base de coques ou de palourdes, ou les poissons et les poulpes grillés, particulièrement appréciés sur les côtes de la mer Adriatique. Reste à choisir des vins adaptés à votre menu. Les pâtes et les pizzas se marient très bien avec des vins aromatiques mais peu charpentés, tandis que les plats à base de viande blanche, comme le spezzatino, des noisettes d'agneau ou de veau servies avec une sauce tomatée, préfèrent les vins rouges plus fins. Les vins produits dans la botte s'accordent particulièrement bien avec la cuisine locale : n'hésitez pas à jouer la carte du repas 100% italien.

Les appellations idéales :

Chianti : C'est sans doute le plus connu des vins rouges italiens. Elaboré à partir de cépage Sangiovese, le Chianti est produit dans la région vallonnée de la Toscane. A la fois structuré et fin, le chianti se distingue par ses arômes de fruits rouges et son acidité marquée. Une valeur sûre à servir les yeux fermés avec des antipasti comme avec des pâtes ou des viandes blanches.

Barolo : Les Italiens le surnomment le roi des vins. Cultivé sur les pentes du Piémont, le Barolo est un rouge mono-cépage : seul le Nebbiolo est utilisé. Les vignerons en tirent un vin complexe et fin, aux arômes de fruits compotés, de réglisse et d'épices, idéal avec un spezzatino ou une picata. Vous pouvez également vous tourner vers l'appellation Nebbiolo, moins onéreuse et produite avec le même cépage.

Aglianico : Cultivé sous le soleil de Sicile, le cépage Aglianico donne des vins rouges puissants sans être trop charpentés. Particulièrement aromatiques, ils accompagnent parfaitement des plats à base de sauce tomate et d'huile d'olive, qu'il s'agisse de pizzas, de pâtes ou d'aubergines alla parmigiana.

Avec un vin blanc

Des pâtes aux fruits de mer au vitello tonnato en passant par les desserts typiquement italiens, les spécialités du pays de Dante se prêtent très bien à l'accord avec des vins blancs. On peut même oser le mariage sauce tomate et blancs secs : leur acidité répond parfaitement au goût équilibré de la garniture d'une pizza napolitaine ou de pâtes alla matriciana. Les desserts, eux, préfèrent les vins un peu plus sucrés comme un moscato de l'île de Pantelleria, que vous serviez une pana cotta ou un tiramisu.

Les appellations idéales :

Friulano : La patrie du vin blanc italien est sans aucun doute le Frioul. Dans cette région du Nord de l'Italie, les vignerons produisent des blancs acides et structurés, qui se distinguent par des notes minérales. Ici, pas d'arômes de fruits exotiques comme dans un sauvignon, ou de texture grasse comme dans un chardonnay. Le friulano équilibre ainsi le côté gras de certaines spécialités comme les aubergines alla parmigiana ou les spaghetti alle vongole.

Sicilia : Proches des blancs du Languedoc, les vins de l'appellation IGT Sicilia sont élaborés à partir de chardonnay. On retrouve le même côté gras, doublé de notes d'agrumes et de citron. Plus structuré que le friulano, le Sicilia accompagne très bien des spécialités italiennes à base de viande blanche, comme la picata, le vitello tonnato ou l'escalope milanaise.

Pantelleria : Rendu célèbre par Carole Bouquet, qui y produit son propre vin, le moscato de Pantelleria est apprécié des Italiens depuis des siècles. Ce vin doux et aromatique se rapproche du sauternes français. Très complexe, il développe des arômes d'abricot et de fruits exotiques, doublés de notes de curry et de safran. Un vin intrigant, à savourer avec un morceau de gorgonzola ou une part de tiramisu.

Merci à Fabrizio Bucella, sommelier et professeur à l'Université Libre de Bruxelles.