Peut-on boire du vin avec des plats végétariens ?
Peut-on boire du vin avec des plats végétariens ?
Publié le lundi 05 décembre 2016

Peut-on boire du vin avec des plats végétariens ?

Qu'on se le dise, les accords mets et vins manquent souvent d'originalité ! Gibier, côte de bœuf et carré d'agneau, sont encore à la une des tabloïds.

Quand on est végétarien, doit-on se priver de la magie de ces synergies gustatives ? Peut-on boire du vin avec des plats végétariens ?

Blancs et rosés semblent plus faciles à caser alors que la tension monte quand on passe aux rouges. Voici quelques conseils pour des accords réussis !

Un vin blanc frais pour un plat végétarien tout en onctuosité

Quiche (poireaux, chèvre épinard), risotto aux légumes verts, pates au pesto, lasagnes végétariennes, se marient parfaitement avec un vin blanc vif et tendu.

Nos conseils : un Sauvignon fruité de Bordeaux, ou minéral de Sancerre, un Colombard des Côtes de Gascogne, un Chardonnay de Chablis.

Un vin blanc enrobé avec les champignons de la rentrée

On les attendait avec impatience et voilà que les premières pluies automnales ont vu fleurir cèpes, girolles, bolets, trompettes de la mort, pieds-de-mouton... Dans le verre, on opte pour un blanc onctueux, sur le gras.

Nos conseils : un Viognier d'Ardèche ou du Pays d'Oc, un Grenache Blanc du Roussillon, une Roussanne Marsanne des Côtes du Rhône, un Chardonnay de Bourgogne.

Un vin rosé pour un plat végétarien coloré

Non le rosé ne doit pas être cantonné à l'été, aromatique et gourmand, il trouve sa place sur nos tables tout au long de l'année. Avec, un taboulé, des tomates mozzarella, une pizza aux légumes, une bruschetta aux tomates confites, un burger végétarien.

Nos conseils : un rosé de Provence ou du Languedoc Roussillon. Pour une soirée décalée, pourquoi pas un champagne rosé ?

Un vin rouge gouleyant avec les légumes de l'été

Un tian de légumes, des aubergines confites, des tomates farcies au quinoa et tofu, donnent la réplique à un rouge à l'étoffe veloutée, tout en élégance.

Nos conseils : on retrouve ce profil dans beaucoup de régions (Chinon, Bourgueil, Madiran, Languedoc, Roussillon, Beaujolais...), il suffit d'éviter les vins trop concentrés, élevés en fûts de chêne.

Un vin rouge de caractère pour un plat végétarien musclé

Les amateurs de vins rouges de garde, structurés, au boisage fondu, peuvent aussi se régaler avec des plats végétariens qui ont de la mâche ; un gratin de potiron, une tatin de navet, des pois chiches, des lentilles.

Nos conseils : un Médoc, un Crozes-Hermitage, un Bandol, un Patrimonio, un Minervois, un Cabardès.

La diversité extraordinaire des cépages, des terroirs, des méthodes d'élaboration, permet de ravir tous les palais !