Quels vins pour la Saint-Valentin ?
Publié le lundi 13 février 2017

Quels vins pour la Saint-Valentin ?

Difficile de vous décider pour le délicieux breuvage qui viendra accompagner votre repas de Saint-Valentin ? Quelle que soit votre situation, on vous aide à dénicher la pépite idéale pour cette soirée spéciale.

Un vin italien pour de nouveaux amoureux

Position délicate, c'est votre première Saint-Valentin ensemble et vous voulez à tout prix charmer votre dernière conquête. Pour cela vous pouvez faire confiance à nos voisins italiens, champions en titre de la séduction et producteurs de fabuleux vins rouges suaves. Directement venus de Toscane, misez sur un Chianti Classico ou, toujours dans le Sangiovese, un Brunello di Montalcino corsé aux arômes de prune et de cerise. Si l'on s'en tient aux cépages autochtones, l'intensité et les notes de cassis d'un Montepulciano d'Abruzzo vous aideront à coup sûr dans votre mission. Enfin, du côté du Piémont, le Nebbiolo vous offrira des Barolo et Barbaresco avec beaucoup de corps et des nuances sublimes de fruits rouges, champignons et fleurs. Plus doux, mais dans la même région, le Barbera apportera la pointe de poivre idéale pour pimenter votre soirée.

Un vin de Saint-Amour pour un couple confirmé

Certes, désormais tout va de soi et vous n'avez plus rien à prouver mais une touche de romantisme ne peut jamais nuire, n'est-ce pas ? Direction le Beaujolais et le cru au nom évocateur de Saint-Amour. Pour la petite histoire c'est le légionnaire romain Amor qui, devenu missionnaire en Gaule, lui donna son nom…ça peut toujours faire son petit effet au cours du repas. Au sud-ouest de Mâcon, profitez de ce vignoble capable d'offrir des vins légers sur ses sols argilo-siliceux au pied des pentes comme des vins plus structurés à flanc de coteau. Au choix, donc, des vins charnus et tendres aux délicats arômes de fruits rouges ou des cuvées plus intenses et charpentées marquées par des notes de kirsch et d'épices.

Un vin du japon pour un(e) célibataire aventurier(e)

Que vous soyez un(e) célibataire invétéré(e), de passage dans le secteur pendant quelques temps ou simplement totalement insensible à la Saint-Valentin, qui a dit que vous ne deviez pas vous aussi profiter de cette soirée avec une découverte viticole ? On se laisse donc surprendre par le cépage Koshu, originaire de Chine, qui fût apporté chez nos amis nippons par des marchants et planté au pied du mont Fuji. Après des centaines d'années d'adaptation au sol volcanique particulier du Japon, il n'a été réellement cultivé qu'à partir de la fin du 19ème siècle. Un sol si particulier que cette variété y est désormais intrinsèquement liée et ne peut être produite qu'ici. Le résultat ? Un vin blanc fruité unique, frais, équilibré et très expressif au nez qui se caractérise par une légère astringence en fin de bouche.

Joyeuse Saint-Valentin à tous !

Marie - Drink a Beat