Surface
1 450 hectares
Climat
Continental
Sols
Calcaires et argiles

L’appellation d’origine contrôlée Mâcon s’étend sur le territoire des communes de l’arrondissement de Mâcon, ainsi que sur celui de 11 communes situées à proximité. Son vignoble représente une superficie de 1450 hectares.

La culture de la vigne et le commerce du vin ont été implantés très tôt dans le Mâconnais. A l’instar de nombreuses autres régions viticoles bourguignonnes, c’est au Moyen-Âge qu’il a connu sa première véritable impulsion sous l’influence de la communauté ecclésiastique. En particulier les grands ordres monastiques de l’abbaye de Cluny. La région entière a profité d’un incroyable essor économique à cette époque, notamment dans le secteur agricole. On retrouve d’ailleurs, aujourd’hui encore, des traces de cette richesse historique à travers les merveilles architecturales qui parsèment les paysages. Les vestiges les plus représentatifs de cette période étant la multitude de petites églises romanes. L’appellation d’origine contrôlée Mâcon, tout comme celle de Mâcon-Villages, a été instituée officiellement en 1937.

Contrairement à Mâcon-Villages, l’appellation mâcon produit des vins rouges, des vins blancs secs et des vins rosés. Elle met à l’honneur les deux cépages rois de la Bourgogne, le Pinot Noir et le Chardonnay, ainsi qu’une variété moins réputée qui s’est surtout épanouie dans le Beaujolais, le Gamay. Ils sont implantés sur des sols bruns calcaires, siliceux et argileux par endroits, et baignés d’un climat continental.