Quels vins boire avec un gâteau au chocolat?
Publié le jeudi 12 février 2015

Quels vins boire avec un gâteau au chocolat?

Fondant au chocolat, brownie, moelleux au cœur coulant ou encore mi-cuit juste sorti du four… Tous ces gâteaux au chocolat ont un point commun : ils sont préparés à partir de cacao. Naturellement gorgé de tanins, il rappelle le caractère bien trempé des vins rouges charpentés. L'accord est tout trouvé ! Vous préférez terminer le repas sur une note plus légère ? Optez pour des bulles sucrées. De Châteauneuf du Pape à Vouvray, Toutlevin.com s'est penché sur les appellations idéales avec un gâteau au chocolat.

Avec un vin rouge

Si chocolat et vin rouge font aussi bon ménage, c'est parce que la puissance de l'un neutralise celle de l'autre, laissant ainsi les arômes s'exprimer. L'idéal est d'opter pour un vin à la fois charpenté et expressif, comme un rouge de la Vallée du Rhône, qu'il s'agisse d'un Châteauneuf du Pape, d'un Cornas ou d'un Costières de Nîmes. Sa structure lui permet de soutenir le caractère d'un gâteau au chocolat, tandis que ses notes de fruits noirs et d'épices apportent du relief à votre dessert. Plus votre gâteau est riche en chocolat noir corsé, plus le vin peut être jeune. Les pâtisseries plus sucrées, elles, se marient mieux avec un vin un peu évolué, aux tanins plus fondus.

Les appellations idéales

Châteauneuf du Pape : Le plus connu des vins rouges de la Vallée du Rhône est issu d'un terroir particulièrement riche, niché à quelques kilomètres au nord d'Avignon. Les vignerons en tirent des vins aux tanins affirmés et aux arômes de cuir et de fruits rouges, parfaits avec un gâteau au chocolat.

Costières de Nîmes : Grenache, syrah et mourvèdre sont les cépages qui composent majoritairement les rouges des Costières de Nîmes. Pas étonnant qu'on retrouve des notes prononcées de poivre et de fruits mûrs ! A la fois tannique et frais, ils se marient très bien avec un moelleux au chocolat au cœur coulant.

Cornas : Produit dans le nord de la Vallée du Rhône, dans les Côtes du Rhône septentrionales, le Cornas ne contient que de la syrah. Sa robe sombre cache un vin gouleyant et soyeux, aux arômes de réglisse et de chocolat torréfié, à associer les yeux fermés avec un fondant au chocolat.

Avec un effervescent

A l'heure du dessert, les plus gourmands préfèrent se tourner vers un vin doux. Pourquoi pas, à condition de le choisir avec soin. Evitez de déboucher une bouteille de vin doux naturel : même si le mariage banyuls et chocolat est souvent conseillé, il se révèle trop lourd avec un gâteau au chocolat. Gardez vos crus du Roussillon pour vos mousses et vos ganaches, qui contiennent très peu de sucre. Les moelleux, brownies et fondants, eux, préfèrent des vins effervescents demi-secs, à l'image des vins de la Vallée de la Loire. A la fois aériens et légèrement sucrés, ils apportent un peu de douceur au cacao sans souligner le côté déjà riche des gâteaux au chocolat.

Les appellations idéales

Montlouis : Si on produit également des vins moelleux et liquoreux dans l'aire d'appellation de Montlouis, ce sont les effervescents qui font la renommée de ce vignoble de Touraine. Associés avec des gâteaux au chocolat, qu'il s'agisse d'un moelleux ou d'un brownie, ces vins fruités et légers séduisent tous les palais.

Vouvray : Issus de vignes cultivées en Touraine, les vins effervescents de l'appellation Vouvray se composent exclusivement de raisins issus du cépage chenin. Vinifiés de façon à obtenir des mousseux demi-secs, ils révèlent des notes de coing et de miel doublés d'arômes d'agrumes qui apportent un peu de fraîcheur à un fondant au chocolat.