Quels vins boire avec des cèpes et des girolles ?
Publié le mardi 06 décembre 2016

Quels vins boire avec des cèpes et des girolles ?

Leur succès tient autant à leur goût délicat qu'à leur rareté. Les cèpes et les girolles se méritent. Il faut être un fin limier habitué des sous-bois pour espérer les déguster, à moins d'y mettre le prix. Et pour les accompagner ? Faut-il forcément servir un grand cru ? Pas si sûr. On peut tout à fait opter pour des bouteilles plus abordables, à condition de savoir vers quelles appellations se tourner…

Avec une poêlée de cèpes

On sert un vin rouge évolué, dont les arômes tertiaires rappelleront le goût marqué des cèpes assaisonnés d'un peu de beurre, de persil et d'échalotes. C'est l'occasion de se tourner vers les rouges de Pessac-Léognan. Avec le temps, ils développent des arômes de sous-bois et de humus qui s'accordent parfaitement avec une poêlée de cèpes.

Avec une poêlée de girolles

On déguste un vin rouge aromatique et peu tannique, comme un cru élaboré à partir de cépage pinot noir. C'est notamment le cas d'un Volnay. Produit en Bourgogne, dans le sud de la Côte de Beaune, ce vin rouge très fruité se marie très bien avec des girolles simplement revenues à la poêle avec une persillade maison.

Avec un risotto aux cèpes

On se tourne vers un vin rouge fin, assez vif pour casser le côté gras et consistant du risotto tout en mettant en valeur le goût des cèpes rôtis. L'idéal ? Un vin 100% pinot noir, comme un Chassagne-Montrachet. Ce cru bourguignon, complexe et élégant, est parfait avec un risotto aux cèpes.

Avec un pavé de boeuf, sauce aux cèpes

On préfère un vin rouge expressif, aux tanins fondus et aux arômes évolués. N'hésitez pas à déboucher une bouteille de Pomerol qui aurait vieilli pendant quelques années. Ses notes fruitées et sa bouche ronde en font un vin idéal avec un morceau de bœuf servi saignant et accompagné d'une sauce aux cèpes.

Avec une omelette aux girolles

On opte pour un vin rouge croquant et fruité, comme un Sancerre rouge. Avec ses notes de fruits rouges et de griotte, ce vin rouge de la Vallée de la Loire casse le côté parfois amer des petits champignons et apporte un peu de vivacité à une omelette réalisée en quelques minutes avec la cueillette du jour.

Avec un poulet aux girolles

On débouche une bouteille de vin blanc équilibré et complexe, comme un Crozes-Hermitage de la Vallée du Rhône. Composé de marsanne et de roussanne, il développe des arômes de fleurs blanches et d'amande qui se marient très bien avec les girolles. Sa finesse en fait un vin idéal avec une volaille cuisinée à la crème.

Alexandra Reveillon