Que boire avec un tartare de poisson ?
Que boire avec un tartare de poisson ?
Publié le vendredi 30 mars 2018

Que boire avec un tartare de poisson ?

Le premier avril approche et avec lui les beaux jours et des poissons dans tous les coins. L'occasion de ressortir nos recettes légères et parfumées, idéales pour la saison.
Daurade, Saint-Jacques, Homard, Saumon, Thon…rares sont les délices de la mer qui ne peuvent être sublimées par ce plat subtil qu'est le tartare. Cependant, pour une expérience gustative réussie on les choisit bien frais pour profiter de cette agréable sensation du poisson tendre fondant en bouche. Pour un accord idéal, il faudra être minutieux sur l'assaisonnement et préférer l'huile d'olive et les agrumes au vinaigre et autres échalotes. Ensuite, tout repose sur le choix de la bouteille adéquate.

Bar, Saint-Jacques, Daurade…de la fraicheur !

Qu'il soit à base de bar, de colin, de lotte ou autre, le tartare est souvent composé d'une marinade qui apporte généralement de l'acidité, il faudra donc jouer avec cette variable. On misera donc sur des blancs secs aux saveurs iodées et végétales pour souligner cette chair fine et savoureuse. Pour répondre à nos exigences de fraicheur et de richesse aromatique, on part faire un tour dans la Vallée de la Loire. Les appellations Pouilly-Fumé et Sancerre offrent des blancs vifs et fruités, tranchants sans être trop puissants pour laisser les saveurs délicates de ce mets s'exprimer.
Vous pouvez également tenter des bulles pour un repas festif. On recherche avant tout des vins purs et droits qui donneront du relief à ces poissons. Ainsi, un Champagne brut ou extra-brut fera parfaitement l'affaire. Enfin, vous pouvez opter pour une alliance pleine de découvertes qui surprendra vos convives. On privilégiera alors un vin avec de l'énergie et de la tension. Pourquoi pas un Romorantin nerveux ?

Thon, saumon…une pointe de gras !

Très présents en goût et apportant plus de douceur, ces poissons sont également réputés pour leur gras en bouche. On peut aller chercher la cuvée idéale du côté de la Vallée du Rhône, un Vacqueyras blanc sera intéressant. Dans la même région, vous pouvez également choisir un Château-Grillet, une appellation toute particulière puisqu'elle est la plus petite du coin avec ses 3,5 hectares. Un seul propriétaire-récoltant et un seul cépage, le Viognier, pour un vin unique avec beaucoup de caractère.
Un rosé du Roussillon pourra aussi être intéressant et si vous ne pouvez pas vous passer de rouge, vous pouvez ouvrir un vin léger et sur le fruit type Beaujolais.