Que boire avec des macarons de Saint-Emilion ?

Que boire avec des macarons de Saint-Emilion ?

Le vin n’est pas la seule spécialité de Saint-Emilion. Avec sa boutique, inchangée depuis 1930, et sa recette ancestrale, le macaron fait lui-aussi partie intégrante du patrimoine de la cité médiévale.

La recette du macaron de Saint-Emilion a été mise au point par la communauté religieuse des Ursulines, et est restée la même depuis 1620. Elle a survécu à la destruction du couvent lors de la Révolution Française et a ensuite été transmise de génération en génération, certaines plus marquantes que d’autres quant au développement de sa notoriété. On pense notamment à la Veuve Goudichaud qui, au XIXème siècle, les a faits connaître au niveau national. Les viticulteurs avaient alors profité de l’Exposition Universelle de 1867 pour faire rayonner l’appellation et les caisses de vin expédiées étaient accompagnées de macarons.

Les petits biscuits, commercialisés sous la marque "Recette des anciennes religieuses", appartiennent depuis 2008 à Nadia Fermigier. Elle a veillé à respecter leur histoire et leur tradition en les rachetant. Ils sont composés exclusivement d’ingrédients frais, soit des blancs d’œuf, du sucre, des amandes et des amandes amères. Ils sont confectionnés à la main, la production étant restée artisanale malgré un succès grandissant. Entre leur coque croustillante, leur cœur moelleux et leur texture fondante, ils peuvent être les alliés de nombreux vins. Je vous propose donc une liste non exhaustive de cuvées pour les sublimer.

Puissance et douceur avec un vin doux naturel

Vous pouvez choisir de les associer avec un Muscat de Rivesaltes. Ce vin doux naturel star du Roussillon mêle avec virtuosité deux cépages. Le Muscat d’Alexandrie qui lui confère puissance, intensité, ampleur, ainsi que des notes de raisin frais et de rose. Le Muscat à petits grains, oscillant entre fruits exotiques et agrumes en finesse. On le préfère ici dans sa jeunesse, car il délivrera alors légèreté, fruité et touches florales, des qualités que l’on recherche pour composer un accord sans trop de lourdeur. Autre option, un Muscat du Cap Corse. Issu uniquement du Muscat à petits grains, il possède une grande richesse aromatique. Tour à tour, on perçoit des fruits secs et exotiques, du beurre, des épices, ou encore des agrumes. La bouche, ronde et veloutée, impressionne par sa persistance et sa saveur de raisin frais croquant.

Gourmandise avec un vin liquoreux

Les vins liquoreux seront également une alternative judicieuse. Et pourquoi ne pas surprendre vos convives avec un vin de paille du Jura ? Ce nectar d’un autre genre provient d’un processus de production singulier. Une fois à maturité optimale, on effectue un passerillage hors souche, cela signifie que les raisins sont déshydratés durant plusieurs semaines, une opération qui se faisait autrefois sur un lit de paille (lisez notre article sur les vins de paille). Les vins qui en découlent sont réputés pour leur complexité aromatique, entre fruits confits, miel, épices, ananas et abricot sec. Leur superbe équilibre entre suavité et fraîcheur sera idéal avec les macarons. Pour un mariage local, essayez-donc un Loupiac. Venu du bordelais, il conjugue élégance, gras, volume, structure et onctuosité. La figue rencontre le miel et les fruits confits. Une palette intéressante, qui gagne en profusion avec les années.

Fraîcheur avec un vin effervescent

Enfin, on sort des sentiers battus avec des bulles ! Le Limoux méthode ancestrale est un effervescent du Languedoc unique en son genre. Entièrement naturel, il est le résultat d’une seule fermentation spontanée qui se termine dans la bouteille. Grâce à sa remarquable fraîcheur, sa légère sucrosité, ses notes de miel et d’acacia, il donnera une autre dimension aux macarons. Et si vous souhaitez rester dans la région, un Crémant de Bordeaux rosé, avec sa rondeur, son fruité en bouche et sa chair tendre, sera parfait.

Publié , par Marie - Drink a beat