Le Pinot Noir à l'étranger
Le Pinot Noir à l'étranger
Publié le jeudi 02 novembre 2017

Le Pinot Noir à l'étranger

Cépage emblématique de la Bourgogne, le Pinot Noir doit son succès aux Ducs de Bourgogne, qui en ont fait la variété phare de la région dès le 16ème siècle. C'est au cœur de ces prestigieuses appellations qu'il aide à produire des vins rouges parmi les plus reconnus du monde. Réputé facile à boire, il est caractérisé par des tanins légers et une capacité à évoluer rapidement sur des arômes séduisants, et s'apprécie donc dans sa jeunesse. Généralement utilisé en monocépage, surtout dans sa région d'origine, il peut également être assemblé, notamment pour la production de vins effervescents.

Retrouvez l'article Toutlevin sur La Syrah à l'étranger

Cépage exigeant, il apprécie particulièrement les climats frais. C'est pourquoi on le retrouve, en France, dans la Vallée de la Loire et le Jura. En dehors de ses frontières, il a réussi à s'épanouir chez nos voisins allemands et dans les lointains vignobles néo-zélandais.

L'Allemagne

Répondant au nom de Spätburgunder, il est ici un cépage très apprécié produit en grande quantité. On le trouve particulièrement dans les régions de Pfalz (Rhénanie-Palatinat) et de Baden, au sud. La gamme de vins qu'il délivre est large, allant des cuvées légères jouant sur les fruits rouges et des tanins délicats, à des crus plus charpentés qui profitent d'un vieillissement en fûts.

La Nouvelle-Zélande

Plus charpentés que ceux que l'on a l'habitude de déguster en Bourgogne, ces pinots noirs du bout du monde délivrent moins d'acidité et des fragrances fruitées plus intenses. Ils se distinguent par des notes épicées et une dominante de cerises et de framboises.
Ce cépage trouve ici deux régions de prédilection. Central Otago avec des vins plus mûrs et puissants, et Marlborough qui offre des crus légers et l'utilise souvent pour sa production de vins effervescents.

Retrouvez l'article Toutlevin sur Le Merlot à l'étranger

Mais l'exportation du Pinot Noir ne s'arrête pas là. En effet, il a également réussi à s'épanouir dans des pays chauds ayant des zones au climat tempéré…

L'Australie

Si, dans la majorité du pays, les températures sont jugées trop hautes pour la culture du Pinot Noir, il existe quelques régions bénéficiant des effets rafraichissants de l'océan ou de l'altitude. L'Etat de Victoria tire particulièrement son épingle du jeu avec la Yara Valley et Mornington Peninsula. On y trouve, au choix, des vins légers, délicats et parfumés ou des cuvées plus mûres et structurées aux tanins tout en rondeur.

Les Etats-Unis

En ce qui concerne le climat général, on fait ici le même constat qu'en Australie. Quelques zones se détachent en Californie, comme Carneros et les parties les plus fraiches de Sonoma et Santa Barbara. Charpentés et intensément fruités, les pinots noirs ont même la capacité, dans ces vignobles, de délivrer des notes animales de cuir.
Un peu plus au nord, en Oregon, ils s'épanouissent dans un climat plus tempéré idéal qui aide à la production de vins de très grande qualité.

L'Amérique du Sud

En grande infériorité, comparé au développement du Cabernet Sauvignon et du Malbec sur ces terres, il a tout de même réussi à s'implanter dans quelques régions. On retiendra notamment les vallées de Casablanca et de San Antonio, au Chili, qui donnent des vins très fruités caractérisés par des arômes de confiture de fraises.

L'Afrique du Sud

Encore peu utilisé dans ce vignoble que l'on ne présente plus, il représente des volumes très limités qui se démarquent cependant par leur grande qualité. Pour les déguster, il faudra se rendre sur les régions côtières telles que Walker Bay.

Retrouvez l'article Toutlevin sur Le Chardonnay à l'étranger