Déboucher, carafer, décanter
Déboucher, carafer, décanter
Publié le mercredi 27 avril 2011

Déboucher, carafer, décanter

Quand déboucher ?

L'art de servir un vin. Quand déboucher ? - toutlevin.com
L'art de servir un vin. Quand déboucher ? - toutlevin.com

Généralement, une bouteille se débouche au moment de servir le vin. Il arrive cependant qu'un vin gagne à être débouché 1 ou 2 heures à l'avance. C'est le cas des vins vieux tanniques et corsés, qui ont besoin d'être aérés.

Carafer ou décanter un vin ?

On peut choisir de mettre un vin en carafe par souci esthétique ou pratique ; en carafe, certains vins se révèlent en effet sous leur meilleur jour. Un vin peut être mis en carafe pour être décanté ou simplement aéré.

Décanter les vieux vins

Certains vins de longue date peuvent contenir des dépôts parfois gênants au fond de la bouteille. Pour y remédier, décanter un vin permet de séparer la partie solide (le dépôt) de la partie liquide (le vin).

Comment ?

Laissez reposer la bouteille suffisamment longtemps pour que les dépôts puissent se tasser en son fond. Puis débouchez-la et versez le vin de manière lente et continue dans une carafe. Cessez de verser le vin lorsque les premiers dépôts apparaissent dans le col de la bouteille ou à hauteur du goulot.

Durée de la décantation

La durée de la décantation découle davantage du caractère du vin, que de sa provenance. Il paraît ainsi peu aisé de définir un temps de décantation idéal.

Néanmoins, quelques grands principes peuvent être appliqués :

• Vins rouges légers : servir immédiatement ;
• Vins rouges moyennement denses : approximativement 1 heure ;
• Vins rouges denses : entre 1 et 3 heures ;
• Vins blancs secs aromatiques et vins doux blancs : approximativement 1 heure ;
• Vins doux rouges : entre 1 et 3 heures.

Carafer les jeunes vins :

Mettre un vin jeune dans une carafe permet de libérer et d'éclaircir ses arômes, ce qui peut s'avérer essentiel dans les situations suivantes :

• lorsqu'il s'agit de rendre plus expressifs les vins dits fermés ;
• lorsqu'il s'agit de dissiper les odeurs peu agréables que produisent certains vins jeunes.

température de service du vin - toutlevin.com
température de service du vin - toutlevin.com

Température de service

Les arômes d'un vin seront perçus différemment en fonction de sa température de service.

Ainsi, une température plutôt basse aura tendance à étouffer la manifestation des arômes et à renforcer les tanins. Une température plus élevée intensifiera, quant à elle, la sensation d'alcool et diminuera la perception des arômes les plus fins.

Ces quelques règles basiques relatives à la température de service du vin devraient vous aiguiller :

• Vins rouges : Servir en 14° et 17°C.
• Vins rosés : Servir entre 10° et 12°C.
• Vins blancs : Servir entre 8° et 13°C.
• Vins liquoreux blancs : Servir entre 9°C et 12°C.
• Vins mousseux : Servir entre 7° et 11°C.

Rafraîchir le vin :

Rafraîchir un vin peut sembler important pour l'amener à la température idéale de dégustation. Pour cela, on utilise généralement un seau contenant de l'eau et des glaçons dans lequel on dépose la bouteille à rafraîchir. Il faut compter environ 15 minutes (si l'eau recouvre bien la bouteille) afin de refroidir significativement un vin.

L'utilisation d'enveloppes glacées que l'on glisse autour de la bouteille peut constituer une solution intéressante pour un refroidissement rapide de la bouteille.

Le réfrigérateur ne conviendra, pour sa part, qu'aux vins jeunes et simples.