Cépages méconnus, l'Aligoté
Cépages méconnus, l'Aligoté
Publié le mercredi 21 février 2018

Cépages méconnus, l'Aligoté

Toujours éclipsé par son illustre comparse, le Chardonnay, l'Aligoté reste cependant le deuxième cépage blanc le plus planté en Bourgogne. On l'y trouve notamment sous la forme de vins blancs secs en appellation régionale Bourgogne Aligoté ou Bouzeron, cru qui lui est dédié sur la Côte Chalonnaise et en offre l'expression la plus aboutie. Cépage historique de la région, il y porte différents noms, de Griset Blanc à Beaune à Troyen Blanc dans l'Aube, en passant par Giboudot Blanc dans le Chalonnais.

Une spécialité bourguignonne

Reconnu pour sa vigueur, l'Aligoté possède des raisins plus gros et des grappes plus fournies que le Chardonnay. C'est pour ces raisons qu'il a été pendant longtemps un vin de consommation rapide. De par son acidité et sa relative neutralité, il a été choisi comme base de l'apéritif le plus célèbre de Bourgogne, le Kir. Mais nombreux sont les crus d'Aligoté qui se suffisent à eux-mêmes et ne nécessitent pas l'ajout d'une liqueur de cassis pour exister. Il est également utilisé dans l'assemblage du Crémant de Bourgogne.
S'il représente 1 600 hectares de vignes plantées en Bourgogne, il est réparti sur 20 000 hectare à travers le monde. En effet, l'Aligoté s'est exporté avec succès sur le continent européen, notamment dans l'est, au sein des vignobles de Moldavie, d'Ukraine, de Roumanie et de Russie. Mais on le trouve aussi dans des contrées plus lointaines telles que la Californie, le Canada ou encore le Chili.

Dans le verre

Derrière sa robe pâle aux reflets argentés se cache un nez discret avec une belle vivacité dominé par les agrumes, les fruits verts et les fleurs blanches. On peut également déceler des notes végétales et une touche de minéralité avec des fragrances de pierre à fusil. En bouche, les crus issus de l'Aligoté sont caractérisés par une acidité puissante, de la fraicheur et de la légèreté. Ce sont généralement des vins à boire dans leur jeunesse mais certains crus, notamment ceux originaires de Bouzeron, offriront une belle évolution avec quelques années de garde.
Lorsqu'il produit des vins effervescents, il est très souvent associé au Chardonnay et au Pinot Noir. Il apporte une touche de vivacité et de fraicheur à l'assemblage.

Et on le boit avec…

Les vins de l'appellation Bourgogne Aligoté seront les compagnons idéaux des crustacés et poissons blancs sous toutes leurs formes (qu'ils soient grillés, frits ou en terrine). Vous pourrez aussi les servir avec un plateau de charcuterie ou un délicat fromage de chèvre.
Avec les crus de Bouzeron, on s'orientera vers des mets un peu plus relevés comme des escargots en persillade, de l'andouillette ou un poisson au goût prononcé, du saumon ou du rouget par exemple.
Sous sa forme effervescente, il sera parfait à l'apéritif. En effet, sa jolie pointe d'acidité vous mettra en appétit et préparera votre palais pour la suite du repas. Il est aussi intéressant sur des huîtres ou un fromage type Munster.