Surface
792 hectares
Climat
Océanique tempéré
Sols
Gravelo-sablonneux avec oxydes de fer

Célèbre voisine de Saint-Émilion, dont elle n'est séparée que par un ruisseau (la Barbanne), l'appellation Pomerol est répartie sur 792 hectares.

Référence à la forte présence gallo-romaine dans la région du Libournais, le nom Pomerol serait tiré du latin poma qui signifie fruit à pépins. Mais si la vigne y est cultivée depuis le 1er siècle avant Jésus-Christ, ce n'est qu'au XIIème siècle que ce vignoble connaitra un véritable développement, en particulier grâce à l'installation de la première commanderie de l'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem. La réputation des vins de Pomerol se construit alors petit à petit, mais reste tout de même confidentielle. A cette époque, c'est la production qui domine très largement. Cependant, l'apparition du Merlot et sa transformation en cépage roi de cette zone viticole va changer entièrement le visage de l'appellation. Dès le début du XXème siècle, on privilégie le travail de vins rouges d'exception, dont le meilleur exemple reste le légendaire Petrus.

L'appellation Pomerol, dont le vignoble est caractérisé par un relief très doux, façonne le paysage de la région, entre terres recouvertes de vignes et élégants domaines viticoles. Dans ce climat océanique tempéré, on trouve, au sol, une surface de roches graveleuses et sablonneuses qui se mélangent à des oxydes de fer, connues également sous le nom de crasse de fer. On y cultive les cépages suivants : le Merlot, le Cabernet Sauvignon, le Cabernet Franc, le Malbec et le Petit Verdot.