Zoom sur le Crémant d'Alsace
Zoom sur le Crémant d'Alsace
Publié le vendredi 23 novembre 2018

Zoom sur le Crémant d'Alsace

Puisque cette douce période des fêtes de fin d'année nous donne furieusement envie de sortir des bulles pour célébrer en toute convivialité, il est grand temps de s'intéresser au plus célèbre des crémants. En effet, dans le monde merveilleux de ces effervescents d'AOC, une région viticole a particulièrement réussi à se distinguer : l'Alsace. Il est aujourd'hui le premier vin d'AOC mousseux consommé à domicile en France, après les champagnes.

Un incontournable alsacien

Le Crémant d'Alsace représente un quart de la production de vin de la région. Il occupe donc une place non négligeable dans l'éventail de crus proposés ici. Popularisé très tôt, sa production a été attestée dès la fin du XIXe siècle. Le maintien de cette tradition a abouti à la reconnaissance de l'Appellation d'Origine Contrôlée en 1976. Cette dernière a apporté un cadre légal et des règles strictes. Ainsi, les Crémants d'Alsace sont obligatoirement élaborés selon la méthode traditionnelle. Cela se traduit par une seconde fermentation en bouteille que l'on appelle aussi prise de mousse. Le cahier des charges impose également un vieillissement sur lattes d'une période minimum de neuf mois.

S'il arrive que certains crémants soient issus d'un seul et unique cépage, une particularité mentionnée sur l'étiquette, la plupart proviennent d'un assemblage méticuleux. Celui-ci fait, bien entendu, la part belle aux cépages qui ont forgé la réputation des Vins d'Alsace. La variété reine dans l'élaboration de ce type de vin reste le Pinot Blanc. Il est connu pour sa fraîcheur et sa délicatesse. Chacun des cépages apporte sa pierre à l'édifice et permet d'offrir une multiplicité de crus : le Riesling dispense du fruité et de la vivacité, le Pinot Gris est synonyme de richesse et de structure, le Chardonnay délivre finesse et légèreté, le Pinot Noir, enfin, donne des rosés élégants tout en délicatesse ou des blancs de noirs.

Dans le verre

Les Crémants d'Alsace font donc preuve d'une incroyable diversité. Cependant, de manière générale, on les considère comme des vins racés caractérisés par une belle vivacité. Riches en fruité et en notes florales, ils allient des arômes raffinés avec une bulle fine et légère. Équilibrés et harmonieux, ils peuvent aussi être savourés en version millésimée. Bien plus vineux, ils seront alors définis par une palette aromatique délivrant des notes beurrées et briochées.

A déguster avec

Idéaux pour des apéritifs entre amis, les Crémants d'Alsace sauront aussi sublimer de nombreuses gourmandises. Avant le repas, leur acidité permettra d'apporter la fraîcheur en bouche nécessaire pour aborder la suite sereinement. Amis des fruits de mer et crustacés, ils apprécient particulièrement les mets iodés comme le caviar, les oursins ou les huîtres. Toujours dans le registre maritime, ils apporteront finesse et équilibre à des poissons gras tels que le saumon. Vous pourrez également les servir avec des viandes blanches, une belle volaille rôtie par exemple, ou des fromages (brie ou camembert de préférence). Pour un accord plus surprenant, associez-les à la cuisine exotique et des plats aux saveurs sucrées-salées. Enfin, ils feront merveille sur un dessert s'ils sont demi-secs.