Vignoble d'Alsace

Tout afficher

Surface
15 500 hectares
Climat
Semi-continental
Sols
Calcaires, marnes, granit, schistes et grès

Véritable pionnière de la biodynamie en France, l'Alsace est une région viticole qui a su se distinguer et trouver son identité propre. Elle s'étend sur un vignoble d'une superficie de 15500 hectares.

Cependant, du fait de son implantation dans une région frontalière, elle a connu une histoire très compliquée. Alors que la vigne y a été introduite par les légions romaines, elle disparaît au Ve siècle sous le coup de la première invasion. Et ce n'est que le début. En effet, il connaît ensuite une grande impulsion au Moyen-Âge, avant d'être ruiné par la guerre de Trente Ans. Il ne retrouvera de sa superbe que lors de la période de l'entre-deux-guerres. Aujourd'hui, l'Alsace est un vignoble incontournable de France.

Du primaire au quaternaire, toutes les formations apparaissent dans les sols alsaciens. En effet, le passé géologique très mouvementé de la région offre aux vignes une incroyable mosaïque de terroirs. On distingue trois zones : la montagne vosgienne constituée principalement de granit et de grès, mais également de schistes, les collines sous-vosgiennes qui oscillent entre un grand nombre de formations dont le calcaire, et la plaine alluviale du Rhin riche en marnes et alluvions. Abritée par le massif vosgien l'Alsace profite d'un climat semi-continental chaud et sec. On y trouve les cépages suivants : Gewurztraminer, Riesling, Pinot Blanc, Pinot Gris, Sylvaner, Muscat Ottonel, Chasselas Blanc, Chasselas Rose, Muscat à Petits Grains Blanc, Auxerrois, Savagnin Rose et Pinot Noir.