Vendanges Solidaires : du cœur face aux aléas climatiques

"Vendanges Solidaires" : du cœur face aux aléas climatiques

Depuis 6 ans, l’association Vendanges Solidaires vient en aide aux vignerons impactés par les catastrophes naturelles. Elle a déjà apporté son soutien à une soixantaine d’exploitants français, et a su faire évoluer son action pour mieux répondre à la conjoncture.

C’est début 2016 que tout a commencé, lorsque Blandine Chauchat, vigneronne du Mas Foulaquier en Pic-Saint-Loup (Languedoc), appelle à la rescousse son ami restaurateur parisien Julien Fouin, après avoir été grêlée à 70 %.

Les grêles de 2016
Les grêles de 2016

Sa requête : qu’il lui achète un peu plus de vin qu’à l’accoutumée, pour l’aider à combler partiellement le trou généré dans sa trésorerie par cet incident climatique. Sans l’once d’une hésitation, le restaurateur accepte. Allant au-delà de ce geste altruiste ponctuel, cette sollicitation lui donne une idée : créer une association pour soutenir les vignerons victimes de catastrophes naturelles, de plus en plus fréquentes dans les vignes.

Gels récurrents dans la Loire, sécheresse en 2019, grêle dans le bordelais en 2020, gel et grêle dans toute la France en 2021, gel, grêle et sécheresse en 2022… La suite des événements ne fera - malheureusement - que confirmer le bien-fondé de cette association au fil des millésimes.

Aux origines

Inspiré par l’action des restaurateurs italiens qui se sont unis pour venir en aide aux victimes du séisme d’août 2016, en leur reversant quelques euros sur chaque plat de pâtes alla matriciana vendu, Julien Fouin songe à une action similaire à destination du monde viticole français. Il entraîne dans cette aventure son ami agent de vignerons Romuald Cardon. Ensemble, les deux complices créent en 2016 l’association Vendanges solidaires, au départ principalement composée de restaurateurs, cavistes et brasseurs. Chaque membres s’engage alors à reverser à l’association quelques euros sur chaque bouteille vendue entre ses murs.

Rapidement, la générosité gagne, pour permettre à tous ceux qui le veulent de contribuer. Les actions solidaires se multiplient, sur des salons du vin, par le don de bouteilles ou l’instauration de cuvées spéciales, ou encore via des repas solidaires. Du côté des particuliers aussi, certains envoient directement leurs chèques à l’association, d’autres contribuent via une cagnotte instituée en ligne sur Le Pot Commun, amenant au total 6000 € à la cause. A l’issue des trois semaines de cette première vendange, 52 319,39 € sont récoltés, redistribués en juin 2017 à 39 vignerons impactés par les intempéries de 2016 et 2017. Depuis, six millésimes de solidarité ont été vendangés.

Logo de l'association
Logo de l'association "Vendanges Solidaires"

Qui sont les vignerons éligibles ?

Pour bénéficier de l’aide des Vendanges Solidaires, tous les vignerons doivent répondre depuis le départ à des conditions bien définies : être à la tête d’un domaine avec moins de dix ans d’existence, et afficher une perte de 70% de leur récolte à venir, suite à une catastrophe climatique. Il doivent aussi pouvoir attester d’un projet concret, tangible et vérifiable, pour lequel cette aide sera un véritable coup de pouce. Car le but de l’association n’est pas d’aider des vignerons qui ont des difficultés structurelles et dont le domaine périclite, mais bel et bien des exploitants frappés temporairement par un incident climatique qui les freine dans leur progression et leurs projets.

Pour espérer bénéficier de cette aide, les vignerons doivent adresser à l’association un dossier de candidature écrit, mentionnant le montant de l’aide demandée et les perspectives d’utilisation de cette somme (aide à l’achat de raisin, entretien des vignes, paiement des vendangeurs de l’année suivante…). Dans les différentes régions viticoles, des vignerons-parrains jouent le rôle de relais pour faciliter l’identification des exploitations dans le besoin.

Des formes d’aides variées

Si les critères d’octroi sont inchangés depuis la naissance de l’association, le type d’aide alloué a évolué. Au départ, l’association avait opté pour une récolte de fonds et une redistribution sous forme de dons numéraires. Mais, pour répondre au mieux aux besoins des exploitants et installer l’action de l’association dans le temps, deux modalités différentes ont été instaurées.
A la demande des vignerons, la première est un prêt sur l’honneur à taux 0, à 100% remboursables un an après son attribution, sur une durée de trois ans. Evitant que le bénéficiaire ne se sente redevable , cette formule permet également à l’association de disposer de plus de ressources pour aider d’autres exploitants.

L’association Vendanges Solidaires a aussi noué un partenariat avec Bluebees, première plateforme de financement participatif dédiée à la transition écologique (lisez aussi notre article A la découverte du vignoble participatif). Si les vignerons ont un projet précis sur lequel ils ont besoin d’un soutien financier urgent, qu’ils sont motivés pour raconter leur histoire, les équipes de BlueBees et celle de "Vendanges Solidaires" les aideront à monter leur campagne de crowdfunding, peut-on lire sur le site de l’association.

Comment amener son aide à Vendanges Solidaires ?

Vous voulez soutenir des vigneronnes et vignerons mis en péril par les aléas climatiques ? Pour ce faire, trois solutions s’offrent à vous :

- La première est d’adhérer à l'association (adhésion annuelle de base à 20 €) et de faire un don ouvrant droit à une réduction fiscale, Vendanges Solidaires étant reconnue d’intérêt général. Grâce à l’ensemble des versements effectués à Vendanges Solidaires, les organismes peuvent quant à eux bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés.

- La deuxième solution est de participer à l’une des prochaines actions organisées par l’association. Vente aux enchères, dîner caritatif... De nombreux rendez-vous sont prévus au fil de l’année pour allier solidarité et convivialité. Prochain événement à ne pas manquer : une vente aux enchères en ligne avec iDealwine à partir du 14 novembre pour deux semaines, avec de jolis lots à découvrir.

- La troisième est d’instaurer par vous-même, que vous soyez restaurateur, caviste ou autre acteur du monde du vin, une action. Ceux qui le souhaitent sont invités à contacter l’association.

Toute l’actualité de l’association est à retrouver sur le site dédié www.vendangessolidaires.com, la page Facebook ou l'Instagram Vendanges Solidaires.

Pour adhérer et soutenir les projets futurs : www.helloasso.com/associations/vendanges-solidaires

Crédit photos : @VendangesSolidaires

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi notre article Zoom sur des cuvées atypiques et solidaires.

Publié , par Laura Bernaulte
Mise à jour effectuée