Quels vins boire avec une côte de bœuf ?
Publié le lundi 18 août 2014

Quels vins boire avec une côte de bœuf ?

Tendre, savoureuse et gourmande, la côte de bœuf est le plat de copains par excellence. Dès les premiers rayons de soleil, cette pièce de bœuf recherchée fait son apparition sur les grilles des barbecues. La clé d'une cuisson réussie ? De bonnes braises bien rouges qui garantissent une chaleur répartie. Si elle se révèle incontournable en été, la côte de bœuf peut également être cuisinée tout au long de l'année. Il suffit alors de la passer pendant plusieurs minutes au four, sur les braises d'un feu de cheminée ou sur une plancha bien chaude. Il ne reste plus qu'à la servir accompagnée de pommes de terre en robe des champs, d'une pincée de sel de Guérande et d'un verre de vin qui souligne sa finesse et son caractère.

Avec un vin rouge

Qu'elle soit cuite au barbecue ou dans l'âtre de la cheminée, la côte de bœuf développe des arômes de fumée, qui apportent une nouvelle dimension à cette viande fine. N'hésitez pas à la marier avec des vins élevés en fût, comme certains vins Bordeaux ou des côtes du Rhône. Conservés pendant plusieurs mois en barrique avant d'être mis en bouteille, ils révèlent des notes boisées qui rappellent le goût prononcé de la côte de bœuf. Charpentés et tanniques, ils soutiennent la puissance de la viande rouge sans la dominer.

Les appellations idéales

Bordeaux : L'appellation Bordeaux couvre tout le vignoble de la région. On y trouve des vins élaborés à partir de cabernet-sauvignon et de merlot, qui se caractérisent par leurs arômes fruités et leur côté velouté. Avec une côte de bœuf, préférez des vins rouges un peu évolués : leurs tanins seront plus fondus, et les notes boisées plus prononcées.

Pomerol : Produits aux environs de Libourne, sur la rive droite de la Gironde, les vins de l'appellation Pomerol sont reconnus pour leur finesse. Ils comportent essentiellement du merlot, un cépage qui leur donne des tanins ronds et souples. Puissants sans être trop corsés, ils se marient particulièrement bien avec la côte de bœuf.

Châteauneuf-du-Pape : Ensoleillé tout au long de l'année, le vignoble de Chateauneuf-du-Pape donne des vins rouges amples et aromatiques, qui allient puissance et équilibre. L'utilisation du grenache leur donne des arômes de fruits rouges et d'épices qui soulignent le goût fumé de la côte de bœuf.

Avec un rosé

Particulièrement appréciée l'été, la côte de bœuf peut également se marier avec des vins rosés, qui conviennent à toutes les cuissons. Optez pour des rosés tanniques et aromatiques, comme des vins du Languedoc. Elaborés à partir de raisins issus des cépages syrah et grenache, ils se distinguent par leurs arômes épicés et poivrés qui soulignent le goût de la côte de bœuf. Une option fraîche, plus légère que les vins rouges tanniques lorsque le soleil est au plus haut.

Les appellations idéales

Coteaux du Languedoc : Carignan, grenache, cinsault, syrah… Les cépages qui constituent les rosés de l'appellation Coteaux du Languedoc en font des vins souples et fruités, aux notes d'épices et de fruits rouges. Plus tanniques que des rosés de Provence ou de Corse, ils soutiennent la puissance de la côte de bœuf tout en apportant un peu de fraîcheur au plat.

Merci à Philippe de Bie, du restaurant La Tête de Bœuf, à Lille, ainsi qu'à Alexandre Cubilier, sommelier du Résinier, restaurant traditionnel au Barp, en Gironde.