Quels vins boire avec des sushis ?
Publié le vendredi 06 janvier 2017

Quels vins boire avec des sushis ?

C'est le plat qui sauve vos plateaux télé du dimanche soir ou vos déjeuners sur le pouce entre collègues. Jusque-là, vous n'aviez jamais pensé déguster vos sushis avec autre chose que de l'eau ou de la bière ! Au Japon, nigiris, makis et sashimis sont pourtant considérés comme des mets d'exception, savourés lors de repas gastronomiques. On s'en inspire en les sublimant par des boissons adéquates, que vous préfériez le vin, le thé vert, le saké ou la bière.

Un vin blanc sec

Exit les vins rouges charpentés : leurs tanins font mauvais ménage avec l'acidité du vinaigre, et dénaturent le goût délicat du poisson cru. Si les inconditionnels du vin rouge peuvent opter pour un pinot noir d'Alsace léger et acidulé pour accompagner leurs nigiri à base de thon, mieux vaut miser sur des vins blancs secs et légèrement épicés : ils soutiennent la puissance du wasabi tout en mettant en valeur la chair grasse du thon ou du saumon. C'est le cas des vins blancs alsaciens, en particulier lorsqu'ils se composent de riesling. Réputé pour son élégance et sa finesse, ce cépage emblématique de la région donne des vins minéraux aux arômes de pierre à fusil, idéals avec les sushis. Vous pouvez également opter pour un 100% Sauvignon Blanc, un vin plus sec , très frais, vif et aromatique, un accord audacieux qui fonctionne !

Un vin blanc effervescent

Les bulles peuvent aussi se déguster avec des plats à base de poisson cru comme les sushis, les makis ou les chirashis. A vous les champagnes minéraux et épicés. C'est l'occasion de déguster un vin élaboré avec des raisins issus du chardonnay, un cépage dit blanc : on parle alors de champagne blanc de blancs. On retrouve ici des notes de fleurs blanches, de brioche et de beurre frais qui se marient très bien avec les sushis japonais, surtout lorsqu'ils se composent de coquille Saint-Jacques ou de crevettes.

Une bière japonaise

L'accord local a tout bon. Produites au pays du Soleil Levant, les bières Asahi, Kirin ou Sapporo se marient particulièrement bien avec les sushis et leurs déclinaisons. Plus amères que les bières européennes, elles équilibrent la douceur de la sauce soja. Vives et fraiches, elles cassent le côté gras des poissons crus comme le saumon ou l'anguille.

Un verre de saké

Elaboré à partir de riz fermenté, ce vin typiquement japonais est brassé avec de l'eau pour donner un alcool fin et aromatique, à ne pas confondre avec l'alcool de riz souvent servi en guise de digestif qui peut lui aussi porter (abusivement) le nom de saké. Elévé pendant plusieurs mois, le saké peut se déguster avec les spécialités typiquement japonaises comme les sushis ou les sashimis. Les puristes lui préfèrent toutefois un simple bol de thé vert, qui laisse la place au riz vinaigré, au wasabi et au poisson cru.