Que boire avec du houmous ?

Que boire avec du houmous ?

Commençons l'année 2019 avec un délice aux origines orientales aussi gourmand que sain que personne ne semble écrire de la même manière. Houmous pour certains, hummus pour d'autres, il s'écrit aussi hommos, qui signifie pois chiche en arabe. Cette spécialité de la gastronomie du Proche-Orient s'est trouvé une place de choix dans nos assiettes et apéritifs ces dernières années.

Purée de pois chiches à la texture onctueuse, elle est relevée avec de l'ail, du citron, de l'huile d'olive, une pointe de persil et de la purée de sésame, aussi appelée tahin. On peut également l'agrémenter de pignons de pin, de cumin, de gingembre ou de piment. En effet, ce plat d'une grande simplicité peut être décliné à l'infini, comme en attestent les nouvelles versions gourmandes qui envahissent nos tables, de l'ajout de betterave à celui de citron confit. Servi froid, il se déguste avec du pain pita en mezze, des crudités à l'apéritif ou en condiment d'un mets léger et plein de saveurs. Mais quelle bouteille ouvrir pour rendre cette expérience culinaire encore plus intéressante ?

L'accord parfait : un blanc sec

Si le houmous est devenu un mets emblématique de la cuisine healthy, il possède cependant un côté gras qu'il est important d'équilibrer avec un vin blanc marqué par une belle vivacité. Pour cela, un large éventail d'appellations s'offre à vous. En Vallée du Rhône, les appellations Vacqueyras et Costières de Nîmes incarnent de jolies alternatives, dans le Sud-Ouest, ce sont Bergerac et Buzet qui s'imposent, et en Loire un Sancerre sera du plus bel effet. On ne joue pas sur la force mais sur la délicatesse. Leur bouquet aromatique, bien que très présent, saura trouver sa place sans écraser la finesse du plat. Un Pinot Grigio toscan expressif sera lui-aussi idéal pour apporter la légèreté nécessaire et plus de profondeur avec ses notes d'agrumes et de fleurs blanches.

L'accord atypique : un rouge épicé

Mais les vins rouges ne sont pas à délaisser en matière de houmous. Toutefois, il est primordial de les choisir chaleureux et sur le fruit, avec des saveurs épicées. Direction le sud de la France, donc, pour des crus gorgés de soleil. En Languedoc, les appellations Minervois et Malepère se distinguent, tandis que plus à l'Est, ce sont les vins du Lubéron et du Ventoux qui s'imposent. Du fruit rouge, quelques tanins mais pas trop, et des notes de garrigue et d'épices. Ne pas hésiter à le servir un peu frais pour gagner en légèreté.

L'accord plaisir : un rosé léger

Enfin, un apéritif convivial entre amis avec divers houmous appellera un rosé provençal venu de Bellet, Cassis ou Palette, ou plus au sud, un Patrimonio Corse. Le vin rosé est connu pour ses alliances réussies avec les cuisines méditerranéennes et orientales, et ce mets ne fait pas exception. Ces vins de plaisir, entre fruité et fraîcheur, sublimeront ses saveurs.

Retrouvez une délicieuse recette de houmous ici !