Blind : un bar à vin pour déguster à l’aveugle sur Bordeaux

Blind : un bar à vin pour déguster à l’aveugle sur Bordeaux

Ville du vin par excellence, Bordeaux concentre de très chouettes bars à vins que j’ai le plaisir de vous faire découvrir (lisez par exemple notre article Les doux secrets d’Hélène ou encore Un Château en ville : une adresse unique à Bordeaux !). A chaque bar à vin sa spécificité, et avec Blind, vous avez déjà un petit indice dans le nom : blind = aveugle. Et oui, la dégustation à l’aveugle est de mise à cette nouvelle adresse qui cartonne déjà.

Derrière Blind : Martin Santander

Impossible de parler de Blind sans faire un focus sur son adorable fondateur, un vrai personnage : Martin Santander (avec le chien sur la photo, Riesling perrito). Sommelier de renom, il est un fou de vin qui aime par-dessus tout partager cette passion avec humour et jovialité. Les bordelais le connaissent déjà pour son passage remarqué au Wine Bar du Boutique Hôtel. Aujourd’hui, il est à la tête de son propre bar, qu’il a totalement imaginé et qu’il dirige et anime à merveille. Pour lui, en un mot, Blind c’est partager. Et nous sommes bien d’accord !

L'équipe du Blind avec Martin Santander et son chien Riesling perrito !
L'équipe du Blind avec Martin Santander et son chien Riesling perrito !

Partage du verre…

Le concept de Blind par Martin Santander : On pose des questions aux clients et par rapport à leurs réponses, on choisit un vin qui lui correspond. On le sert à l’aveugle et c’est au client de trouver cépage et appellation. C’est un petit jeu pour que le client apprenne quelque chose sur le vin. C’est amusant, tout le monde aime !.
La seule constante : les vins sont bio / en biodynamie. Une exigence de toujours pour Martin, qui s’intéresse aux vins bio depuis ses débuts, bien avant que cela ne soit un effet de mode (lisez notre article La France, championne du monde de consommation de vins bio).

Pas facile de gagner à ces petites devinettes mais en effet, c’est à la fois un bon moyen de s’amuser, d’apprendre et de développer ses compétences en dégustation. Et soyons honnêtes, ce côté surprise est grisant !
Après quelques minutes de dégustation, un membre de l’équipe ou Martin vient relever les copies et donner la bonne réponse !

Le Riesling du Blind
Le Riesling du Blind

Quoi ? Ce délicieux vin blanc nous vient d’Autriche ? Et il est cultivé sur… de la pierre d’alun ? Wow ! Martin nous parle des spécificités de ce terroir que l’on connaît peu et du vignoble qu’il ira visiter pendant ses vacances d’été. Car dès qu’il le peut, Martin met un point d’honneur à rencontrer les vignerons avec lesquels il travaille que ce soit en France ou ailleurs sur la planète ! Chez Blind, les vins du monde entier sont à l’honneur et cette ouverture se retrouve également en cuisine.

Le carpaccio et les calamars du Blind
Le carpaccio et les calamars du Blind

… à l’assiette

Car en cuisine, le péruvien Martin Santander a choisi Veronica Alcivar, jeune équatorienne ayant grandi à Saint-Sébastien et fait ses classes à ses côtés au Boutique Hôtel. Le tandem de choc s’est reformé pour notre plus grand plaisir. Chef Alcivar apporte ses influences espagnole et sud-américaine, travaille des produits frais et de saison sur une carte courte et terriblement efficace. L’idée est de partager les assiettes pour goûter le plus de choses souligne Martin avec malice et gourmandise.

Alors partageons ! Que diriez-vous d’un carpaccio de veau fondant sur une focaccia bien croustillante avec mayonnaise au wasabi et huile de truffe qui parfume à merveille cette entrée à 9€ ?! A partager avec des calamars snackés, servis sur une compote d’oignons à 12€ ?

On poursuivra avec un délicieux poulpe grillé, sauce asi amarillo et coriandre à 16€ et des ribs de porcs laqués à la goyave (oui oui) et pommes de terre grenailles à 15€. Un régal, du genre à ne pas en laisser une miette ni une once de sauce !

Les ribs et le poulpe du Blind
Les ribs et le poulpe du Blind

Restons gourmands avec de très bons desserts à 6€ : sablé breton, mousse chocolat et banane, un bon classique 100% maison et d’originaux makis de mangue et avocat pour finir en douceur !

La salle
La salle

Quelques mots sur les lieux : grande terrasse dans une rue du quartier Gambetta et intérieur très cosy et agréable, décoré avec goût. Savant mélange de meubles chinés et transformés et de touches modernes, entre quatre murs de pierre bordelaise. Bref on se sent bien chez Blind !

L'équipe chaleureuse du Blind !
L'équipe chaleureuse du Blind !

Et enfin mention spéciale pour l’accueil ultra chaleureux de toute l’équipe. Vous l’aurez compris, Blind à Bordeaux, c’est testé et validé et Toutlevin vous conseille d’y foncer !

Publié , par Camille in Bordeaux