Saint-Pourçain
picto

AOC/AOP : Saint-Pourçain
Région : Vignoble de la vallée de la Loire

surface
650 hectares
climat
Semi-continental
sol
Calcaires, graves et argiles
cepages
Chardonnay, Gamay, Pinot noir, Sauvignon, Tressalier

Sur la rive gauche de l’Allier, l’appellation d’origine contrôlée Saint-Pourçain profite d’un vignoble d’une superficie de 650 hectares. Ses viticulteurs produisent des vins blancs, rouges et rosés.

La région viticole possède une histoire très ancienne. En effet, si l’on estime souvent qu’elle remonte aux phéniciens, des outils découverts à Vichy attestent de son existence en l’an 50 avant J-C, lors de l’occupation romaine. Au fil des années, ses vins se forgeront une solide réputation et seront particulièrement appréciés de la royauté. Si bien que dès le XIIIe siècle, le blason de Saint-Pourçain-sur-Sioule, ville qui a donné son nom à l’appellation, était orné d’un tonneau et d’une fleur de Lys. Saint-Pourçain a obtenu le statut d’appellation d’origine contrôlée en 2009. Elle peut être complétée, sur l’étiquette, de la dénomination géographique Val de Loire.

Le vignoble est implanté par îlots, entre coteaux riches en argiles et calcaires, et terrasses graveleuses. Si le climat est semi-continental, il bénéficie d’une agréable influence océanique. Concernant l’encépagement, cinq variétés sont autorisées dans le cahier des charges. En blanc, le Chardonnay est majoritaire et doit représenter entre 50 à 80% de l’assemblage. Il est accompagné du Tressailler et du Sauvignon Blanc. Les vins rouges et rosés, eux, sont issus du Gamay et du Pinot Noir.