Surface
1 100 hectares
Climat
Continental
Sols
Schistes

Située sur le terroir de la seule commune de Villié-Morgon, l’appellation d’origine contrôlée Morgon profite de 1100 hectares de vignoble. Elle fait partie, avec Saint-Amour, Chénas, Juliénas, Brouilly, Fleurie, Chiroubles, Côtes de Brouilly, Moulin-à-Vent et Régnié, des dix crus du Beaujolais.

Très ancienne, sa tradition viticole a été attestée pour la première fois en 956 à travers un acte de vente d’une parcelle par le sire de Beaujeu à un vassal. Depuis toujours, elle est réputée pour ses sols particuliers de couleur ocre surnommés terre pourrie. C’est cette géologie qui serait responsable de la capacité de vieillissement des vins de la région. L’appellation d’origine contrôlée Morgon a été officiellement attribuée dès 1936. Elle est le second cru du Beaujolais le plus vaste après Brouilly.

L’appellation Morgon se distingue par son terroir singulier. Ainsi, elle se compose majoritairement, concernant ses sols, de schistes et de roches décomposées. Elle est implantée sur les pentes du Mont de Py. Cet emplacement lui apporte une agréable exposition, responsable de la maturation optimale des baies. Le Gamay domine l’encépagement, et peut être accompagné de trois variétés accessoires : le Chardonnay, l’Aligoté et le Melon. Considéré comme continental, le climat est caractérisé par une influence méditerranéenne en été, et plus océanique en hiver. En découlent des écarts de températures importants.