Montagne-Saint-Émilion

Tout afficher

Surface
1 490 hectares
Climat
Océanique tempéré
Sols
Argilo-calcaire

Niché entre les prestigieuses appellations Pomerol, à l'Ouest, et Saint-Émilion, au sud, Montagne Saint-Émilion s'étend sur une superficie de 1490 hectares. Elle fait partie, avec Saint-Georges, Puisseguin et Lussac, des satellites de Saint-Émilion.

Ce vignoble très ancien a connu un profond développement à l'époque du Moyen-Âge, sous l'impulsion des ordres religieux. Ces derniers ont d'ailleurs laissé de magnifiques témoins architecturaux de leur passage dans la région, parmi lesquelles des églises romanes classées aujourd'hui monuments historiques. Mais le patrimoine de Montagne ne s'arrête pas là. En effet, on peut également y admirer le château des Tours, du XIVe siècle, date à laquelle a débuté l'exploitation des carrières calcaires environnantes, et des moulins à vents du XIVe et XVIIe siècles sur la butte de Calon. L'appellation Montagne Saint-Émilion est créée dès 1922 et obtiendra la reconnaissance suprême par l'AOC en 1936.

Les sols de l'appellation sont caractérisés par une dominante argilo-calcaire. Seules exceptions : quelques touches argilo sableuses à l'Ouest et une zone graveleuse. Son nom, Montagne, est une référence à ses paysages très vallonnés. Dans ce climat océanique tempéré, on cultive différents cépages traditionnels du bordelais pour produire des vins rouges d'assemblage. Si le Merlot, cépage roi de la région, est majoritaire, il est accompagné du Cabernet Sauvignon, du Cabernet Franc, du Malbec et du Petit Verdot.