Haut-médoc

Tout afficher

Surface
4 682 hectares
Climat
Océanique tempéré
Sols
Graviers alluvionnaires et argiles

Voisin de l'appellation Médoc, le Haut-Médoc s'étend sur 4682 hectares répartis sur les 29 communes situées en amont de l'estuaire de la Gironde. Elle représente une bande d'une soixantaine de kilomètres de Saint-Seurin de Cadourne à Blanquefort et est dédiée exclusivement à la production de vins rouges.

Les viticulteurs de la région ont mis en place d'importants efforts dès le XVIIIème siècle, une stratégie payante puisque la réputation des crus du Haut-Médoc n'est désormais plus à faire. En effet, les propriétés qui parsèment le vignoble comptent cinq crus classés en 1855, ainsi que plus de 150 domaines reconnus crus bourgeois du Médoc en 1932. Une montée en puissance de la qualité qui fût finalement récompensée par l'obtention de l'appellation d'origine contrôlée en 1935.

Son terroir se compose d'un climat océanique tempéré, ainsi que de sols d'argiles et d'autres largement dominés par des nappes de graves garonnaises. Particulièrement appréciées du Cabernet Sauvignon, elles expliquent sa position majoritaire dans les assemblages des crus locaux. Autre cépage emblématique du bordelais, le Merlot a lui aussi une belle place ici, même s'il reste moins présent que dans l'appellation Médoc. Ils sont accompagnés des cépages auxiliaires suivants : le Cabernet Franc, la Carménère, le Malbec et le Petit Verdot.