Crémant de Bordeaux

Tout afficher

Surface
200 hectares
Climat
Océanique tempéré
Sols
Argilo-calcaire, siliceux et graves

Exclusivement élaborée par seconde fermentation en bouteilles, également appelée méthode traditionnelle, et dans la zone géographique définie, la production de Crémant de Bordeaux s'étend sur une superficie de 200 hectares répartie sur l'intégralité du vignoble bordelais.

Si Bordeaux est principalement associée au vin rouge dans l'imaginaire populaire, sa production de vins effervescents a obtenu une première reconnaissance officielle dès 1943. L'appellation était alors Bordeaux mousseux, Crémant de Bordeaux n'apparaissant qu'en 1990. Cela était le résultat d'une politique nationale d'amélioration de la qualité et de l'originalité des vins mousseux, qui était logiquement accompagnée de règles techniques définies avec plus de précision.

Dans ce climat océanique tempéré apporté par l'océan Atlantique, mais également d'autres étendues d'eau importantes comme la Garonne, la Dordogne, et l'estuaire de la Gironde, on trouve une grande diversité de terroirs. Tantôt argilo-calcaires, siliceux ou faits de graves, les sols nourrissent de multiples cépages. Les rosés sont issus de Cabernet Sauvignon, de Merlot, de Cabernet Franc, de Carménère, de Malbec et de Petit Verdot. Les blancs, quant à eux, peuvent provenir de cette même sélection de cépages, à laquelle s'ajoutent le Sauvignon Blanc, le Sémillon, la Muscadelle, le Colombard, le Merlot Blanc, le Sauvignon Gris et l'Ugni Blanc.