Côtes-du-Rhône
picto

AOC/AOP : Côtes-du-Rhône
Région : Vignoble de la vallée du Rhône

surface
32 036 hectares
climat
Continental et méditerranéen
sol
Argiles, sables et cailloux
cepages
Bourboulenc, Carignan, Cinsault, Clairette blanche, Counoise, Grenache, Grenache blanc, Grenache gris, Marsanne, Marselan, Mourvèdre, Muscardin, Picpoul blanc, Piquepoul, Roussanne, Syrah, Terret noir, Ugni blanc, Viognier

De Vienne à Avignon, l'appellation d'origine contrôlée Côtes-du-Rhône traverse six départements sur les rives du Rhône. Il s'étend sur un vaste vignoble de 32036 hectares où sont produits des vins rouges, blancs et rosés.

Il est le deuxième vignoble de France en superficie. Son histoire, particulièrement ancienne, l'a amené à être nommé la Côte du Rhône dès le XVe siècle. Si la vigne a été implantée à l'Antiquité, elle n'a cessé de se développer au cours du Moyen-Âge, sous la Renaissance et lors des siècles suivants. C'est donc logiquement que ce vignoble historique a été reconnu en 1937 comme appellation d'origine contrôlée.

Du fait de sa vaste superficie, l'appellation Côtes-du-Rhône profite d'une grande diversité de terroirs et de cépages. Ainsi, en blanc, le Bourboulenc, la Clairette Blanche, le Grenache Blanc, la Marsanne, la Roussanne et le Viognier doivent représenter 80% de l'assemblage. Ils sont accompagnés du Piquepoul Blanc et de l'Ugni Blanc, des variétés accessoires. Pour les rouges et rosés, le Grenache compose 40% de l'assemblage, et la Mourvèdre et la Syrah 15%. Ils sont suivis du Carignan, du Cinsault, de la Clairette Rose, de la Counoise, du Grenache Gris, du Marselan, du Muscardin, du Piquepoul Noir et du Terret Noir (ainsi que des variétés blanches pour les rosés). Ils bénéficient d'un cépage méditerranéen sur lequel souffle un Mistral maintenant un parfait état sanitaire. Les sols sont tour à tour caillouteux, sablonneux ou argileux.