Côtes-de-Provence

Tout afficher

Surface
20 100 hectares
Climat
Méditerranéen
Sols
Calcaires et cristaux

Avec ses 20100 hectares de vignoble, l'appellation d'origine contrôlée Côtes de Provence profite d'une immense superficie. C'est donc logiquement qu'elle est répartie sur pas moins de trois départements : les Bouches-du-Rhône, le Var et les Alpes Maritimes. Ses viticulteurs produisent des vins rouges, rosés et blancs.

Les Côtes de Provence ont l'avantage d'avoir derrière elles 2600 ans de tradition viticole. Ce vignoble, implanté dès l'Antiquité, a connu une histoire tourmentée avant une belle renaissance dans les années 80 grâce à sa production de vins rosés. L'appellation d'origine contrôlée a été officiellement attribué en 1977. Elle peut être complétée, pour les vins rouges et rosés, des dénominations géographiques Fréjus, Sainte-Victoire et La Londe.

L'appellation Côtes de Provence possède une géologie particulière. En effet, elle profite de deux grands ensembles : un calcaire au nord et à l'ouest, un cristallin au sud et à l'est. Entre reliefs, barres calcaires, érosion, massifs cristallins et littoral, les vignes implantées bénéficient d'une magnifique diversité de sols. Quant au climat, il est méditerranéen. Chaud et sec, il est tempéré par de subtiles influences marines. Un environnement idéal pour la culture du Grenache, du Cinsault, du Mourvèdre, de la Syrah, du Tibouren, du Barbaroux, du Calitor, du Cabernet Sauvignon, du Carignan, du Rolle (Vermentino), de la Clairette Blanche, du Bourboulenc, du Sémillon et de l'Ugni Blanc.