Vignoble de Provence

Tout afficher

Surface
28 916 hectares
Climat
Tempéré méditerranéen
Sols
Calcaires, sables, cailloux, graves, silices et argiles

Voisine d’une autre région viticole française incontournable, la Vallée du Rhône, la Provence a su se distinguer grâce à ses terroirs particuliers et à ses cépages autochtones. Elle représente un vignoble d’une superficie de 28916 hectares.

La viticulture a vu le jour ici dès l’Antiquité. Une introduction de la vigne qui a débuté avec les Phocéens, les premiers à avoir perçu le potentiel viticole de cette région, et a été perpétuée par les romains. Ils lui ont ainsi offert une nouvelle impulsion en exportant les vins produits. Elle compte aujourd’hui huit appellations d’origine contrôlée : Coteaux d’Aix-en-Provence, Les Baux-de-Provence, Palette, Cassis, Bandol, Coteaux Varois en Provence, Côtes de Provence et Bellet. Cependant, si chaque AOC a ses spécificités, on ne peut nier l’importance du vin rosé dans cette région. Ce dernier a permis aux vins provençaux de renouer avec le succès en seulement 10 ans.

La Provence est caractérisée par un climat méditerranéen et une incroyable mosaïque géologique, entre calcaires, sables, cailloux, graves, silices et argiles. Concernant l’encépagement, elle fait la part belle aux variétés autochtones : Picardan, Grenache, Cabernet Sauvignon, Counoise, Carignan, Cinsault, Brun Fourca, Castet, Durif, Mourvèdre, Syrah, Braquet, Fuella Nera, Muscat de Hambourg, Petit Brun, Téoulier, Tibouren, Terret Gris, Clairette Rose, Ugni Rosé, Clairette Blanche, Rolle (Vermentino), Grenache Blanc, Bourboulenc, Ugni Blanc, Colombaud, Furmint, Muscat à Petits Grains, Panse Muscade, Pascal Blanc, Piquepoul, Blanc, Sauvignon Blanc, Sémillon, Marsanne, Roussanne, Blanqueiron et Mayorquin.