Coteaux-du-giennois
picto

AOC/AOP : Coteaux-du-giennois
Région : Vignoble de la vallée de la Loire

surface
195 hectares
climat
Semi-continental
sol
Calcaires, silices et argiles
clicepagesmat
Gamay, Pinot noir, Sauvignon

Situé au nord de ses illustres voisins Pouilly-Fumé et Pouilly-sur-Loire, l’appellation d’origine contrôlée Coteaux-du-Giennois représente un vignoble d’une superficie de 195 hectares. Elle délivre des vins rouges, blancs et rosés.

Les Coteaux-du-Giennois s’étendent sur 14 communes de la Nièvre et du Loiret. A l’instar de la plupart des régions viticoles de la Vallée de la Loire, ils doivent leur expansion aux monastères locaux. Une paternité attestée par les documents de l’époque puisque l’on trouve dès 849 une donation de maisons et de vignes de l’Évêque d’Auxerre au collège de l’église Saint-Laurent de Cosne. Cependant, il se dit également que les dépendances viticoles de l’abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire seraient aussi à l’origine de la viticulture sur ces coteaux. Si plusieurs entités ecclésiastiques sont citées, nul doute quant à l’impact que cette communauté a eu sur le vignoble devenu en 1218 la propriété du roi. Malgré cette longue histoire, il faudra attendre 1998 pour les Coteaux-du-Giennois deviennent officiellement une appellation d’origine contrôlée. Cette mention peut être complétée de la dénomination géographique Val de Loire.

Ici, les sols sont riches en calcaires et en silices, avec des influences argileuses en fonction des zones. Le climat, lui, est semi-continental avec d’importantes amplitudes thermiques. Le Gamay, le Pinot Noir et le Sauvignon Blanc sont les seuls cépages autorisés par le cahier des charges.