Coteaux-Champenois
picto

AOC/AOP : Coteaux-Champenois
Région : Vignoble de Champagne

surface
non communiquée
climat
Continental
sol
Calcaires, craies et argiles
cepages
Arbane, Chardonnay, Petit Meslier, Pinot blanc, Pinot gris, Pinot meunier, Pinot noir

Depuis toujours dans l'ombre de l'AOC Champagne et de ses incontournables crus effervescents, l'appellation d'origine contrôlée Coteaux-Champenois mérite pourtant d'être reconnue. Elle est réservée à la production de vins tranquilles blancs, rouges et rosés.

Malgré leur faible notoriété, les vins rouges des Coteaux-Champenois profitent d'un long passé. En effet, leur histoire remonte à l'époque du Moyen-Âge. Ils sont considérés dès 1328 comme de grands vins ayant leur place lors du sacre des rois à Reims. Cela leur offre une incroyable visibilité auprès des grandes têtes couronnées d'Europe. Ainsi, plusieurs souverains iront même jusqu'à acquérir des vignes dans la région. Face à ce phénomène, Henri IV insistera pour obtenir le titre de seigneur d'Aÿ. Bénéficiant d'un poids considérable au cours du XVIIIe siècle, ils seront cependant effacés par les vins mousseux au siècle suivant. Aujourd'hui leur production est confidentielle et ils sont considérés comme des vins rares. L'appellation d'origine contrôlée a finalement été reconnue en 1974. Elle peut être complétée par le nom de la commune de provenance des raisins.

Le climat continental qui règne dans la région est synonyme de conditions difficiles pour les viticulteurs. Ainsi, ils ne sélectionnent pour ces Coteaux-Champenois que les raisins issus des millésimes les plus favorables. Les vignes sont implantées sur des sols riches en craies, en calcaires et en argiles. L'encépagement se compose des variétés suivantes : Chardonnay, Pinot Meunier, Pinot Blanc, Arbane, Petit Meslier, Pinot Gris et Pinot Noir.