Côte-rôtie

Tout afficher

Surface
250 hectares
Climat
Continental
Sols
Schistes

Cru des Côtes du Rhône, l'appellation d'origine contrôlée Côte-Rôtie est également le vignoble consacré à la Syrah le plus septentrional. Exclusivement réservé à la production de vins rouges, il profite d'un vignoble d'une superficie de 250 hectares.

Comme dans l'ensemble de la Vallée du Rhône, Côte-Rôtie bénéficie d'une tradition viticole vieille de 2000 ans. Ainsi, Plutarque et Pline l'Ancien parlaient déjà de ce vin viennois dès l'Antiquité. Ce n'est qu'à partir du VIe siècle que l'on parlera avec plus de précision des crus d'Ampuis et de Côte-Rôtie. Ils gagneront ensuite beaucoup en reconnaissance au cours du Moyen-Âge, puis de l'Antiquité. Mais c'est au XVIIIe siècle qu'ils connaissent une véritable consécration en étant invités sur les tables des plus grandes couronnées d'Europe, de la Prusse à la Russie, en passant par l'Angleterre et, bien entendu, la France. Alors qu'il survit au phylloxéra, la première guerre mondiale sera dévastatrice pour ses viticulteurs. Dans les années 60, seuls soixante hectares sont encore en production. Mais le vignoble, qui est devenu une appellation d'origine contrôlée en 1940, résistera et se reconstruira au fil des ans.

La vigne est implantée sur des coteaux pentus riches en roches métamorphiques. On y trouve ainsi des gneiss et micaschistes. Le climat continental bénéficie d'une influence méditerranéenne se traduisant par un vent du sud favorable au maintien d'un état sanitaire parfait. Seuls deux cépages sont autorisés ici, la Syrah et le Viognier.