Corbières
picto

AOC/AOP : Corbières
Région : Vignoble du Languedoc-Roussillon

surface
13 000 hectares
climat
Méditerranéen
sol
Calcaires, marnes et schistes
cepages
Bourboulenc, Carignan, Cinsault, Clairette, Grenache, Grenache blanc, Grenache gris, Maccabeu, Marsanne, Mourvèdre, Muscat à petit grains, Piquepoul, Roussanne, Syrah, Terret noir, Vermentinu (Rolle)

Quatrième AOC française en superficie après Bordeaux, Bordeaux Supérieur et Côtes du Rhône, l'appellation Corbières s'étend sur 13 000 hectares. Majoritairement rouge, sa production fait également la part belle aux vins blancs et rosés.

Ce sont les grecs qui ont introduit la vigne en Corbières, et ce dès le IIe siècle avant J-C. Cependant, comme dans l'ensemble du vignoble languedocien, c'est grâce aux romains qu'elle connaîtra une véritable impulsion avant que la fin de la Pax Romana, et l'arrivée des envahisseurs, ne ravage la région. Une histoire mouvementée, donc, et qui ne s'arrête pas là. En effet, la prospérité revient grâce aux différentes abbayes avant, une fois encore, de subir le poids des conflits humains, la croisade des Albigeois en l'occurrence. Mais elle sera encore de retour, et définitivement cette fois-ci, avec la construction du canal du Midi qui brise l'isolement des Corbières. La reconnaissance officielle de l'appellation d'origine contrôlée fût ensuite établie en 1985.

Baignée dans un climat méditerranéen sec, chaud et gorgé de soleil, l'AOC Corbières profite d'une grande diversité de sols, entre calcaires, marnes et schistes. Côté cépages, sont autorisés, en rouge, le Carignan, le Cinsault, le Grenache Noir, le Lledonner Pelut, le Mourvèdre, la Syrah, le Terret Noir et le Piquepoul Noir. En blanc, on retrouve le Bourboulenc, qui répond au nom de Malvoisie en Corbières, ainsi que la Clairette, le Grenache Blanc, le Grenache Gris, le Maccabeu, la Marsanne, le Muscat à Petits Grains, le Piquepoul Blanc, le Rolle (Vermentino), la Roussanne et le Terret Blanc.