Vignoble du Languedoc-Roussillon

Tout afficher

Surface
20 600 hectares
Climat
Tempéré méditerranéen
Sols
Calcaires, sables, schistes et argiles

Entre les massifs des Corbières, du Canigou et des Albères, le vignoble du Roussillon s’étend sur 20 600 hectares de vignes implantées au cœur de paysages magnifiques. Très proche du Languedoc, avec lequel il partage une frontière et la mer Méditerranée, il a cependant su se forger sa propre personnalité.

Il doit notamment sa réputation au succès de ses vins doux naturels dont la création est attribuée au médecin Arnau de Vilanova lors du XIIIe siècle. Ce grand enseignant de l’université de Montpellier était connu pour sa maîtrise de la diététique, une science qui l’a amené à s’intéresser de près à l’élaboration du vin. Il aurait ainsi inventé le procédé du mutage lors de ses essais de macération d’épices et autres plantes dans le vin.

Grâce aux différents reliefs et à l’influence marine, la région viticole du Roussillon profite d’une belle diversité de terroirs. Le climat méditerranéen, caractérisé par des étés secs et chaleureux et des hivers doux et humides, offre ici d’importantes amplitudes thermiques. Côté sols aussi cette variété se fait ressentir avec des calcaires, sables, schistes ou argiles en fonction des zones géographiques. Quant à l’encépagement, il fait la part belle aux espèces du sud. En rouge, le Grenache Noir, le Mourvèdre et la Syrah dominent, accompagnés du Carignan, du Cinsault, du Lledoner Pelut et de la Counoise. En blanc, on retrouve le Maccabeu, le Grenache Blanc, le Grenache Gris, la Marsanne, la Roussanne, le Rolle (Vermentino), le Tourbat, le Carignan Blanc, le Muscat à Petits Grains et le Muscat d’Alexandrie.