Cabernet d'Anjou

Tout afficher

Surface
5 485 hectares
Climat
Océanique tempéré
Sols
Schistes et craie

Particulièrement étendu, le vignoble de l’appellation d’origine contrôlée Cabernet d’Anjou représente 5485 hectares. Exclusivement réservée à la production de vins rosés, elle compte 470 producteurs.

S’il partage la même zone géographique que les vins des appellations Anjou Blanc et Anjou Rouge, le Cabernet d’Anjou définit un style de rosé bien particulier. En effet, il se différencie de la plupart des rosés, qui sont secs, par sa grande douceur aromatique et des notes dominantes de fruits rouges mûrs. Le cahier des charges de l’appellation impose ainsi une teneur en sucre minimum de 10g/L. Demi-secs à moelleux, les vins de cette région viticole rencontrent un grand succès auprès des consommateurs, ce qui leur a permis de devenir la deuxième appellation de rosé en France.

Entre l’océan Atlantique d’un côté, et la Loire et ses affluents de l’autre, le climat est océanique tempéré. Si la pluviométrie est plus faible qu’elle n’y paraît, les hivers restent frais et humides. Concernant la géologie, on trouve aussi bien les célèbres sols sombres composés de schistes dits de l’Anjou noir que des terres blanches découlant de l’altération de la craie. Pour la production de ce rosé particulier, seuls deux cépages sont autorisés dans le cahier des charges de l’appellation : le Cabernet Franc et le Cabernet Sauvignon.