Bourgogne

Tout afficher

Surface
5 100 hectares
Climat
Continental
Sols
Calcaires, marnes et argiles

Sur environ 250 kilomètres du nord au sud, l'appellation régionale Bourgogne recouvre le territoire de plus de 300 communes et représente 5100 hectares de vignoble.

Le patrimoine viticole bourguignon est avant tout le fruit d'une réflexion et d'un savoir-faire développé durant plus de huit siècles. En effet, il a fallu beaucoup de temps aux viticulteurs de la région pour réussir à apprivoiser cette incroyable mosaïque de terroirs. Après l'avoir redécoupée en une myriade de climats, ils ont trouvé pour chaque parcelle les cépages adaptés afin d'en tirer l'expression la plus pure et la plus fidèle. Si l'encépagement est peu diversifié en Bourgogne, il souligne les caractéristiques de chaque type de sol.

Difficile, dans ces conditions, de définir en quelques mots le terroir bourguignon. De manière générale, cependant, on trouve ici un climat continental. Caractérisé par une certaine sécheresse, il oscille entre été aux températures élevées et hivers rigoureux. Quelques méso climats sont présents dans certaines zones géographiques, mais nous nous y intéresserons à travers les appellations. Côté sols, il existe une infinité de nuances d'une parcelle à une autre mais on peut établir que calcaires, marnes et argiles constituent la pierre angulaire du terroir bourguignon. En blanc, l'encépagement est largement dominé par le Chardonnay, qui peut être assemblé au Pinot Blanc et au Pinot Gris. En rouge, le Pinot Noir, le Gamay et le César s'imposent tour à tour en fonction des zones.