Carpe à la juive

Carpe à la juive

Les poissons d’eau douce, sont souvent boudés par nos poissonniers mais ils sont tout aussi délicieux que les poissons de mer. La preuve ici avec une idée recette de carpe traditionnellement dégustée pendant la période de la pâque juive.
Préparation
20 min
Temps de cuisson
20 min
Nombre de couverts
4 personnes
  • 1 belle carpe d’environ 1kg écaillée et vidée
  • 3 oignons
  • 1 bouquet de persil
  • 2 gousses d’ail
  • 1 morceau de gingembre
  • 1 grosse tomate
  • 1 cuillère à soupe de Matzemehl
  • 2 cuillères à café de fécule de maïs
  • 1 poignée de raisins secs
  • 1 poignée d’amandes pelées
  • Sel et poivre du moulin

Peler et émincer les oignons. Les faire dorer dans une large cocotte avec un peu de beurre.

Pendant ce temps, mélanger dans un bol le persil ciselé, l’ail écrasé, le gingembre râpé (à doser selon les goûts), la tomate taillée en petits dés, l’huile d’olive, le sel et le poivre.

Garnir le poisson de ce mélange.

Ajouter 2 verres d’eau aux oignons cuits, puis ajouter les raisins secs, les amandes, la cuillère à soupe de matzemehl, les cuillères à café de fécule de maïs et bien mélanger pour obtenir une sauce onctueuse.

Déposer la carpe dans le plat avec la sauce, couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 20 minutes.

Rajouter de l’eau si besoin. Il faut que le poisson « baigne » dedans. Afin d’avoir une cuisson correcte il faut vérifier que la chair du poisson se décolle facilement des arêtes mais qu’elle soit encore souple.

Servir avec un riz aux épices ou de la semoule aux herbes fraîches.

Ce plat se marie parfaitement avec du vin blanc sec jeune ou vieux comme un bon Meursault premier cru, un Puligny-Montrachet premier cru, ou un Rully premier cru Rabourcé.