Vins de fêtes : il n'y a pas que le champagne
Publié le jeudi 21 novembre 2013

Vins de fêtes : il n'y a pas que le champagne

Oubliez les bulles. Noël et la Saint-Sylvestre riment souvent avec champagne. Pourtant, les vins pétillants ne sont pas incontournables. Faites le calcul : renoncer à une bonne bouteille de blancs de blancs vous permettrait d'investir dans un grand cru de Bourgogne ou de Bordeaux. Et si vous en profitiez pour découvrir des appellations prestigieuses ? Saint-Emilion, Meursault, Gevrey-Chambertin… Le plus dur est de choisir. Toutlevin.com fait l'inventaire pour vous aider à les accorder à vos menus de fêtes.

Un Saint-Emilion

Attention à ne pas confondre Saint-Emilion et Saint-Emilion Grand Cru. Ces derniers sont produits sur la même aire, mais profitent des meilleurs coteaux et sont soumis à des critères plus exigeants : rendements plus faibles, élevage prolongé et mise en bouteille à la propriété. On en tire des vins rouges fins et fruités, aux notes d'épices, de vanille et de café qui évoluent vers des arômes de sous-bois avec le temps. L'accord idéal ? Associez-le avec un rôti de biche ou un civet de lièvre. Un menu parfait pour le 24 ou le 31 décembre !

Un Saint-Estèphe

Terroir affirmé et vins de caractère. Les vins rouges de Saint-Estèphe sont plus prononcés que les autres vins produits dans la région du Médoc, et ça se voit dès la robe, couleur grenat. A la fois acides et riches en tannins, ce sont d'excellents vins de garde. Au fil des ans, ils développent des arômes de vanille, de cacao et d'épices, ainsi que des notes boisées qui soulignent particulièrement bien une gigue de chevreuil ou une viande rôtie.

Un Graves

Les vins de Graves sont produits sur un des terroirs les plus anciens du Bordelais. Climat doux, vieilles vignes et sol caillouteux… Tous les ingrédients sont réunis pour obtenir un vin rouge corsé et élégant, aux arômes de fruits rouges doublés de notes de réglisse, de cuir et de vanille. N'hésitez pas à choisir un vin qui a passé quelques années en cave avant de le marier avec un parmentier de confit de canard ou un faisan aux figues. Ses tannins, présents mais fins, mettent en valeur le goût délicat de ces viandes.

Un Châteauneuf du Pape

La puissance du Sud concentrée dans un vin. Le Châteauneuf du Pape est un vin rouge ample et charpenté aux arômes complexes. On y retrouve des fruits rouges et noirs, ainsi que des notes de pain grillé, de vanille, de cacao et de réglisse. Ne vous précipitez pas sur des vins de l'année : mieux vaut opter pour un vin mis en bouteille il y a quatre ou cinq ans avant de le déguster avec un pigeon rôti ou une épaule d'agneau à partager en famille.

Un Crozes-Hermitage

Cette appellation de la vallée du Rhône produit des vins rouges souples et fruités, que l'on peut servir jeunes sans passer par la case mise en cave. Ils sont élaborés à partir de cépage syrah, un raisin qui leur donne des arômes de menthe, de réglisse et de poivre noir doublés de fruits rouges et noirs. Bref, c'est un vin à déboucher un soir de réveillon accompagné de foie gras ou d'une souris d'agneau confite au four.

Un Côte Rôtie

L'appellation Côte-Rôtie provient du plus vieux vignoble de la vallée du Rhône. On en tire des vins rouges, exclusivement, produits à base de syrah et de viognier. Dégusté jeune ou après quelques années de garde, il présente des arômes de framboises et de violettes, soulignés par des notes d'épices et de fumée, voire parfois de tabac. C'est un vin idéal pour les fêtes : il se marie très bien avec un carré d'agneau en croûte d'herbes ou des ravioles à la truffe noire.

Un Meursault

Un grand cru de Bourgogne, version vin blanc : il existe également des vins rouges de l'appellation, mais ils ne représentent que 5% de la production. Les blancs, reconnaissables à leur robe dorée, sont gras et opulents. Avec le temps, ils développent des arômes de pomme, de pain grillé, de noisettes et d'amandes. Servez-le en entrée avec un foie gras accompagné de toast, et continuez le repas avec une dinde ou un chapon cuisiné avec une sauce à la crème.

Un Gevrey Chambertin

Robe profonde, arômes de fruits rouges et noirs et notes animales et épicées. Le Gevrey Chambertin est un vin de Bourgogne qui ne passe pas inaperçu. Puissant et généreux, il se révèle également élégant et subtil à la dégustation. Ses tannins en font un vin idéal avec un perdreau rôti ou une dinde de Noël aux marrons.

Un Pommard

C'est l'appellation bourguignonne la plus connue… à l'étranger ! Les vins de Pommard sont élaborés à partir de cépage pinot noir. On retrouve des arômes de fruits rouges et de myrtilles, soutenus par des notes de pain grillé, d'épices et de bois. Fins et tanniques à la fois, ils se marient très bien avec une noisette de chevreuil ou un filet de bœuf. A boire jeune ou après l'avoir gardé en cave quelques années, selon votre goût !

Par Alexandra Reveillon