Vendanges dans le Beaujolais
Vendanges dans le Beaujolais
Publié le vendredi 14 septembre 2018

Vendanges dans le Beaujolais

Comme tous les ans, les vendanges dans le Beaujolais sonnent le début d'une longue saison de récolte. Pour les liquoreux, à Bordeaux et dans la Loire, cette période s'étire parfois jusqu'au mois de novembre. Cette année en Beaujolais, et partout ailleurs, les vendanges sont précoces. Entamées sous le soleil de l'été, elles dureront de deux à trois semaines sur l'ensemble de la région.

Le ban des beaujolais et beaujolais-villages, soit la date de début des vendanges, est fixé par l'interprofession des vins du Beaujolais après une analyse minutieuse de la maturation des raisins. Cette année nous pouvions commencer le 27 août, à peu près comme l'an dernier et l'an 2015, qui ont connu des été chauds. Mais il arrive que les démarrages soient beaucoup plus tardifs comme le 17 septembre en 2016 ou même le 24 septembre en 2013.

Le 27 août, il se passe quoi ? Toute la région ne se met pas en branle le même jour, les parcelles en altitude sont par exemple plus longues à mûrir, comme celles qui sont moins ensoleillées. C'est donc ensuite au vigneron de fixer sa date, à l'aide des oenologues, de ses voisins mais aussi d'un long savoir faire transmis de génération en génération. Une affaire qui fait jaser chez le boulanger, le coiffeur ou le bistrotier. Parce que ce n'est pas simple quand on doit embaucher une troupe de coupeurs, de les faire venir à point nommé !

Le vignoble peut être mécanisé dans les AOC Beaujolais mais le vignoble ne s'y prête pas toujours et la tradition beaujolaise veut que les vendanges soient faites à la main. Les troupes de vendangeurs seraient idéalement logées et nourries chez le vigneron. Ce sont les familles et amies qui, dans la tradition, cuisinent du soir au matin pour faire en sorte que leur troupe ait de la bonne énergie au travail. Une habitude qui se fait rare tant les normes d'accueil se compliquent. On peut alors embaucher des intérimaires à la grande journée, ou des troupes entières de saisonniers. Ils dorment alors dans leur caravane et viennent parfois de Pologne ou du Portugal car la main d'oeuvre locale se raréfie. Chez nous, il y a du bouche à oreille dans les collines siciliennes et nous recevons beaucoup d'italiens qui aiment revenir chaque année déguster les plats que l'on cuisine avec ma mère et ma sœur. Parce que… les vendanges c'est aussi la rencontre, le festin et la fête autour de bons beaujolais !

Parce que le cépage beaujolais est précoce et donne des vins légers et fruités, il permet, au troisième jeudi de novembre, d'avoir un vin fini. C'est le beaujolais nouveau ! Jeune et espiègle, expression de fraîcheur, de joie et de fruit ! Cette année, il sera encore célébré dans le monde entier le jeudi 15 novembre, jour international du beaujolais :). Des millions de personnes pour un vin, un jour, une rencontre. À vous de nous dire alors, votre impression sur ce grand millésime !